Virginia Zeani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virginia Zeani

Virginia Zeani (Virginia Zahan) (née le 21 octobre 1925 à Solovăstru, Județ de Mureș, Transylvanie, Roumanie) est une soprano roumaine de renom international, l'un des plus grands sopranos dramatiques de son époque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zeani étudie à Bucarest avec Lydia Lipkovskaia, puis à Milan, avec Aureliano Pertile. Elle débute à Bologne en 1948, en Violetta dans La Traviata, qui deviendra son rôle fétiche et qu'elle chanta plus de 600 fois durant sa carrière, notamment à Londres en 1953, Vienne en 1956, Paris en 1957, New York en 1966. Elle débute à La Scala de Milan en 1956, en Cléopâtre de Giulio Cesare de Haendel, aux côtés de la basse Nicola Rossi-Lemeni, qu'elle épouse peu après.

Sa carrière d'abord centrée en Italie (Rome, Vérone, Florence), s'élargit rapidement avec des apparitions à Barcelone, Leningrad, Moscou, Philadelphie, etc. Elle chante également beaucoup en France (Toulouse, Marseille, Strasbourg, Bordeaux).

Remarquable cantatrice pour ses dons de comédienne, et l'étonnante diversité de son répertoire, allant du baroque au contemporain (parmi ses créations, Blanche dans Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc, La Scala, 1957). Elle chante Rossini, Donizetti, Bellini, Verdi, Puccini, Giordano, Cilea, mais aussi quelques rôles du répertoire allemand (Senta, Elsa), russe (Tatiana), et français (Carmen, Charlotte).

Elle se retire de la scène en 1983, et se tourne vers l'enseignement avec son mari, tous deux professeurs de chant à l'université de l'Indiana.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]