Virgin America

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Virgin America

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
VX VRD REDWOOD
Repères historiques
Date de création 2004 (Entrée en service le 8 août 2007)
Généralités
Basée à Aéroport international de San Francisco
Autres bases Aéroport international de Los Angeles
Programme de fidélité Elevate
Taille de la flotte 52 + 50 en commandes
Nombre de destinations 15
Siège social Drapeau des États-Unis Burlingame, Californie
Société mère VAI Partners LLC
Virgin Group
Dirigeants C. David Cush (CEO)
Donald J. Carty
Site web www.virginamerica.com

Virgin America (code AITA : VX ; code OACI : VRD) est une compagnie aérienne à bas prix américaine qui a débuté son service le 8 août 2007[1]. Elle opère des vols domestiques uniquement aux États-Unis, depuis son principal hub depuis l'aéroport international de San Francisco.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de cette compagnie est un projet du groupe Virgin, détenu par l'anglais Richard Branson qui contrôle déjà les compagnies Virgin Atlantic Airways et Virgin Australia. Comme la loi américaine limite l'actionnariat étranger à 49 % et le contrôle étranger à 25 % pour une compagnie domestique américaine, Virgin America a dû lever des fonds importants d'investisseurs américains avant de pouvoir débuter toute opération. Virgin America est actuellement présidé C. David Cuch[2].

Destinations[modifier | modifier le code]

Les avions de la compagnie Virgin America desservent actuellement 10 principales destinations uniquement aux États-Unis[3] et prévoit d'en desservir 30 au bout de sa cinquième année de service.

La compagnie prévoit d'ajouter à sa liste de destinations Atlanta, Austin, Baltimore, Charlotte, Chicago, Cincinnati, Cleveland, Dallas, Denver, Détroit, Fort Lauderdale, Fort Myers, Hartford, Houston, Indianapolis, Jacksonville, Kansas City, Miami, Milwaukee, Minneapolis, Nashville, Newark, La Nouvelle-Orléans, Orlando, Philadelphie, Phoenix, Pittsburgh, Providence, Portland, Raleigh-Durham, Sacramento, Salt Lake City, San Antonio, San Jose, Sarasota, St. Louis, Tampa ainsi que West Palm Beach[4]. La compagnie américaine prévoit maintenant de desservir des destinations extérieures à son pays natal comme Toronto, au Canada.

Californie[modifier | modifier le code]

Floride[modifier | modifier le code]

Massachusetts[modifier | modifier le code]

Nevada[modifier | modifier le code]

New York[modifier | modifier le code]

District of Columbia[modifier | modifier le code]

Washington[modifier | modifier le code]

Flotte[modifier | modifier le code]

Virgin America possède, comme de nombreuses compagnies aériennes à bax prix, une flotte composée d'appareils d'un unique constructeur, pour des raisons de coûts. La compagnie a porté son choix sur Airbus, et a passé commande directe de 10 Airbus A319 et de 18 Airbus A320 (19 achetés, 15 en location). La compagnie passe ensuite commande de 1 A320 supplémentaire. À terme, la flotte de Virgin America devrait comprendre 34 appareils de la famille A320, dont 15 en crédit-bail[5].

Virgin America a reçu son premier Airbus A320 le 24 février, 2006. Une partie du parc de Virgin America avait été utilisé pour les vols charter organisés par Direct Air de Myrtle Beach, Caroline du Sud, mais cet accord s'est terminée le 4 août 2009.

Virgin America a sollicité l'aide du public pour le nom de leur avion, via un concours sur son site web. Le 11 octobre 2006, le premier appareil a été baptisé Jefferson Airplane. L'ancien chanteur Grace Slick baptisa l'avion en compagnie du maire de San Francisco Gavin Newsom et du gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger.

En janvier 2014, Virgin America exploite 53 exemplaires :

flotte de Virgin America
Avion Total Commande Nb. de sièges Notes
F Y+ Y Total
Airbus A319-100
10
8
12
99
119
Airbus A320-200
42
20[6]
8
8
12
12
129
126
149
146
Airbus A320neo
30[6]
Les livraisons devraient commencer 2016
Total
53
50

Cabine[modifier | modifier le code]

Première classe de Virgin America

Virgin America propose un service bi-classe sur tous les vols qu'elle opère. Les deux cabines sont équipés d'un éclairage d'ambiance, et chaque siège est équipé d'écran personnel avec un système de divertissement en vol appelé Red permettant d'écouter des milliers de musiques, de louer des films, de commander sa nourriture et bien de discuter avec un personne assise à l'autre bout de l'avion[7].

First class[modifier | modifier le code]

Les fauteuils de première classe offre 55 pouces (1400 mm) de hauteur et de 28 pouces (710 mm) de large. Les sièges disposent de ports USB et Ethernet, des appuie-tête ajustable, une fonction de massage, des petites lampes dirigeables, de prises de courant... Les passagers assis en première classe reçoivent des repas gratuits, rafraîchissements, boissons alcoolisées et disposes de comptoirs dédié à l'aéroport, de contrôle de sécurité, et un embarquement prioritaire. En première classe, Red offre gratuitement la télévision par satellite en direct, des films sur demande, des programmations de télévision à la demande et une sélection de jeux[7].

Main cabin[modifier | modifier le code]

C'est le nom donné à la cabine économique. Les sièges offrent 32 pouces (810 mm) de hauteur et 19,7 pouces (500 mm) de largeur avec différents ports comme l'USB et des appuis-tête réglables. Dans la cabine, Red offre gratuitement la télévision en direct par satellite, des locations payantes de films sur demande et des émissions de télévision à la demande, une petite sélection de jeux gratuits et une plus grande sélection de jeux à l'achat. Red peut être utilisé pour l'achat de collations, des repas et des boissons alcoolisées. Les agents de bord reçoivent les commandes via une tablette électronique, éliminant ainsi la nourriture traditionnelle et le service de boissons[7].

Main cabin select[modifier | modifier le code]

Nom de la "classe économique +", ce n'est pas une classe distincte, mais plutôt les sièges économiques situé près des sorties de secours et en face des cloisons. Les passagers se voient proposer plus de confort dans des conditions similaire à la cabine principale mais ont 38 pouces (970 mm) d'espace entre le siège et celui de devant et des bacs de bagages dédiés. Comme en première classe, des repas, des rafraîchissements et des boissons alcoolisées sont gratuites, comme le sont les chaînes de télévision premium et films. Les comptoirs d'enregistrement et contrôles de sécurité à l'aéroport sont les mêmes qu'en classe économique[7].

Prix[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :