Violante Beatrice Siries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Violante Beatrice Siries (Florence, 1709 - 1783), est une femme peintre italienne qui a été active au XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Violante Beatrice Siries est née à Florence et s'est rendue à Paris en 1726 où elle a étudié auprès de Hyacinthe Rigaud et de François Boucher. De retour à Florence, elle a épousé M. Cerrotti et a poursuivi ses études artistiques.

Peintre talentueux dans plusieurs genres, c'est comme portraitiste qu'elle excella.

Après la mort de son maître Giovanna Fratellini (1731), elle a réussi à obtenir le patronage de la famille Médicis à Florence et a obtenu des commandes à Rome et à Vienne.

Son travail le plus ambitieux est un tableau familial (de quatorze personnes) de l'empereur Charles VI, le père de Marie-Thérèse (1735) et trois de ses autoportraits sont conservés dans la collection des autoportraits du Corridor de Vasari à la Galerie des Offices.

Dans sa maturité Violante Beatrice Siries est devenue un professeur respecté et parmi ses élèves figure Anna Bacherini Piattoli.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Greer, The Obstacle Race (1979)

Notes et références[modifier | modifier le code]