Viola sororia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viola sororia (ou Violette de la Pentecôte, Violette parente, Violette septentrionale ou Violette papilionacée) est une espèce de violettes, de la famille des Violaceae.

Synonymes

  • Viola papilionacea Pursh
  • Viola septentrionalis Greene

Appellations[modifier | modifier le code]

On appelle aussi Viola sororia « Violette de la Pentecôte » ou « Violette parente ». Dans l'opinion de Carl Ludwig Willdenow, l'épithète sororia signifiait que la plante était voisine de Viola cucullata.

Localisation[modifier | modifier le code]

Viola sororia est une espèce que l'on retrouve dans le sud et dans l'ouest du Québec, au Nouveau-Brunswick et au Manitoba, ainsi que dans d'autres provinces du Canada. Viola sororia préfère les lieux ombragés.

Description[modifier | modifier le code]

Viola sororia a un rhizome charnu, sans stolons. Ses feuilles sont dentelées, en forme de cœur, et sont vert foncé. Ses feuilles sont ciliées marginalement, à pointe aiguë ou subacuminée, à dents plus saillantes que celles de Viola septentrionalis. Le pétiole et face inférieure des jeunes feuilles sont velus ; le pétiole et le pédoncule sont plus gros que ceux de Viola septentrionalis. Ses sépales sont ciliés au milieu ou dans la partie inférieure. Ses pétales sont bleu foncé ou lilas, sont plus pâles vers le centre, et poussent sur des tiges séparées. Il s'agit d'un pétale éperonné glabre ou presque. Ses fleurs sont cléistogames ovoïdes, acuminées, sur des pédoncules courts, horizontaux généralement. Les auricules des sépales sont très courts.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Après la floraison, on cueille les feuilles et les fleurs qu'on consomme en salade. C'est une plante riche en vitamine A et C. On peut aussi faire cuire les feuilles coupées dans un peu d'eau une quinzaine de minutes et les assaisonner.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :