Vinzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Vinzelles.
Vinzel
Blason de Vinzel
Héraldique
Vinzel vu de la route du Vignoble
Vinzel vu de la route du Vignoble
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Nyon
communes limitrophes
(voir carte)
Burtigny, Bursins, Luins
Syndic Thierry Cuenod
Code postal 1184
N° OFS 5863
Démographie
Gentilé Les Vinzellois
Population 342 hab. (31 décembre 2012)
Densité 314 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 26′ 53″ N 6° 16′ 48″ E / 46.448, 6.28 ()46° 26′ 53″ Nord 6° 16′ 48″ Est / 46.448, 6.28 ()  
Altitude 450 m
Superficie 109 ha = 1,09 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Vinzel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Vinzel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Vinzel
Liens
Site web www.vinzel.ch
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

Vinzel est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Nyon, elle fait partie de La Côte.

Géographie[modifier | modifier le code]

A 5 km à l’ouest de Rolle, Vinzel, petite commune de 111 ha (dont 20 ha de vignoble) s’insère entre Luins à l’ouest et Bursins à l’est.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Abbaye de Bonmont afferme à Vinzel, en 1350, au bord de la route de l’Etraz, une maison vigneronne. Par ailleurs cette terre, qui relevait anciennement de la seigneurie d’Aubonne, est inféodée en 1306 au chevalier Jean de Senarclens. Au XVIIIe siècle, Vinzel dépend du balliage de Morges et de la baronnie de Rolle [3].

Monuments[modifier | modifier le code]

La Bâtie. Attesté dès le milieu du XVIe siècle, ce toponyme, situé à la limite supérieure de la zone de vignoble, est lié à la famille Champion, seigneurs de la Bâtie-Beauregard (Collex-Bossy). Dès avant 1493 ceux-ci sont propriétaires de divers biens à La Côte, dont un domaine avec pressoir à Vinzel. Puis on trouve ici François Champion, qui trahit en 1519 François Bonivard. Propriété de Nicolas Jenner dès le troisième quart du XVIIe siècle. Vers 1725, Jenner fait reconstruire la maison et cave pour en faire un château. Le Conseiller d’Etat genevois André-Jacques Baraban complète l’ouvrage en procédant lui aussi à divers travaux vers 1762[3]. Inscrite à l'inventaire cantonal du patrimoine en 1995[4].

Le Château. L’appellation « château » est récente. De longue date, toutefois, ce secteur, lui aussi à la limite supérieure du vignoble, a été propriété de notables. Ce domaine est acquis en 1626 par Jean-François de Watteville (possesseur aussi des domaines de Luins et de Malessert Perroy). En 1771, le financier genevois Pierre Banquet reconstruit la maison de maître, assurément sur le modèle de La Bâtie voisine. Après avoir changé de mains à diverses reprises, cette propriété passe entre celles de Frédéric-Christian Fendt, entrepreneur, architecte et homme politique genevois qui crée un appartement dans les combles vers 1859 et surélève en 1863 les dépendances vigneronnes. Ensemble loué de 1903 à 1916 aux religieuses de Saint-Joseph d’Annecy, qui y tiennent un pensionnat de jeunes filles[3]. Inscrit à l'inventaire cantonal du patrimoine en 1995[5].

La tuilerie Keusen.

Article détaillé : Tuilerie de Vinzel.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Bissegger, Les Monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud VII. Rolle et son district (Les monuments d'art et d'histoire de la Suisse 120), Berne 2012, [ISBN 978-3-03797-029-4], 486 p. (Vinzel, pp. 383-391)
  • Louis Keusen, Vinzel, Une terre et un passé, Éditions Cabédita

Références[modifier | modifier le code]

[3] [4] [5]

  1. « Population résidente permanente par commune et origine, Vaud, 1950-2012 », sur Statistiques Vaud (consulté le 23 avril 2013)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. a, b, c et d Paul Bissegger, Les Monuments d'art et d'histoire du canton de Vaud VII, Rolle et son district, Société d'histoire de l'art en Suisse, coll. « Monuments d'art et d'histoire de la Suisse »,‎ 2012 (ISBN 978-3-03797-029-4), p. 383-391
  4. a et b « Fiche de recensement 15 », sur recensementarchitectural.vd.ch
  5. a et b « Fiche de recensement 12B », sur recensementarchitectural.vd.ch

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :