Vingtaine de la Ville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaque et illumination indiquant les limites de la Vingtaine de la Ville dans une zone commerciale et résidentielle de Saint-Hélier (2005)

La Vingtaine de la Ville (La Vîngtaine d'la Ville en jersiais) est l’une des six vingtaines de la paroisse de Saint-Hélier de Jersey dans les îles de la Manche.

Correspondant à peu près au centre ville historique et aux ports, la Vingtaine de la Ville se divise en deux cantons :

À la différence des autres vingtaines de Jersey, la Vingtaine de la Ville conserve une existence financière autonome grâce à une dotation remontant à l’acquisition, par le gouvernement britannique, du Mont de la Ville en 1804. Une partie de ce plateau rocailleux, autrefois utilisé pour le pâturage et la chasse aux lapins, qui surmonte Saint-Hélier fut nivelée en 1785 pour faire place à un terrain de manœuvre.

Le maréchal Conway, lieutenant-gouverneur de Jersey, fit transporter et relever sur son domaine personnel en Angleterre un dolmen découvert lors des travaux. Toutes les tentatives en vue du retour à Jersey de ce monument, aujourd’hui classé, ont été, jusqu’à présent, infructueuses.

À l’époque des guerres contre Napoléon, le gouvernement britannique a fortifié la colline et construit le Fort Régent. Les fonds de la dotation, aujourd’hui administrée par deux procureurs élus de la vingtaine, proviennent du montant original de cette vente.

Lorsqu’un grand nombre d’organismes et d’individus de Jersey émettaient leurs propres billets de banque, les paroisses et la Vingtaine de la Ville n’échappaient pas à cette règle. Lorsqu’une législation a tenté, en 1831, de légiférer de telles pratiques, les paroisses et la Vingtaine de la Ville échappèrent à cette normalisation jusqu’à l’obtention progressive, par la paroisse et les États de Jersey, des fonctions administratives et financières accomplies par la vingtaine.

La vingtaine constitue la circonscription No. 1 de Saint-Hélier qui est représentée par 3 Députés aux États de Jersey.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Marguerite Syvret et Joan Stevens, Balleine’s History of Jersey, Chichester, Phillimore, 1998 ISBN 978-1-86077-065-4

Liens externes[modifier | modifier le code]