Vincenzo Vannutelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincenzo Vannutelli
Image illustrative de l'article Vincenzo Vannutelli
Biographie
Naissance
Ordination sacerdotale
Décès
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Léon XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de San Silvestro in Capite
Cardinal-prêtre de la Basilique de Sainte Marie Majeure
Cardinal-évêque de Palestrina
Cardinal-évêque d'Ostie
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Giovanni Simeoni
Fonctions épiscopales Archevêque titulaire de Sardes
Vicaire apostolique en Turquie
Internonce apostolique au Brésil
Nonce apostolique au Portugal
Préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique
Préfet de la Congrégation des cérémonies
Doyen du Collège cardinalice

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Vincenzo Vannutelli () était un prélat italien qui fut cardinal de l'Église catholique romaine pendant plus de quarante ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Palestrina, dans le Latium, il fut dès le début de sa vie destiné à occuper une haute situation dans l'Église. Il fit ses études presque dès le début dans les universités pontificales les plus prestigieuses, le Collegium capranica et l'Université pontificale grégorienne. Ordonné prêtre en 1860, il n'exerça jamais de fonctions pastorales dans tout le temps de son sacerdoce, qui dura près de soixante-dix ans : il commença sa carrière en enseignant dans les séminaires et la poursuivit à la Curie. La plus grande partie du début de sa carrière se passa dans des postes de la Secrétairerie d'État à Rome et à l'étranger, excepté deux années (1878-1880) où il fut auditeur du Tribunal de la Rote.

En 1880, il devint archevêque titulaire de Sardes et délégué apostolique auprès de l'Empire ottoman et du patriarche de Constantinople. En 1882, il fut nommé internonce au Brésil et en 1883, nonce au Portugal. Il fut nommé en décembre 1889 cardinal in pectore avant l'annonce publique de sa nomination au consistoire de 1890 ; il devint alors cardinal-prêtre de San Silvestro in Capite. Son élévation, ainsi que celle de Giuseppe Pecci, frère aîné de Léon XIII, en 1879, fut une exception à une règle en vigueur depuis 1586 qui interdisait de nommer cardinal quiconque avait un frère qui faisait déjà partie du Sacré-Collège. Or son frère, Serafino Vannutelli (1834 -1915), y était depuis 1887 et vivait encore.

Comme cardinal, il devint en 1892 préfet chargé des affaires financières de la Propaganda Fide, poste qu'il occupa pendant dix ans, au cours desquels il exerça la première fois en tant que légat du pape, ce qu'il devait faire souvent, comme notamment au 11e Congrès eucharistique annuel, qui se tint à Bruxelles en 1898 et au 18è qui se tint en 1907 à Metz alors ville Allemande qui bénéficia d'une dérogation impériale temporaire permettant les processions catholiques.

Il fut légat pontifical à trois autres congrès eucharistiques de 1907 et 1910, et en 1915 il succéda à son frère Serafino comme doyen du Collège des cardinaux.

De 1914 à sa mort, il fut préfet de la Congrégation des cérémonies. Il devint cardinal-évêque lors de l'Année sainte en 1900 et, pendant la décennie et demie qui suivit, travailla aux côtés de Pietro Gasparri à la nouvelle codification du droit canon commencée par Pie X en 1904 et achevée treize ans plus tard.

Il fut également préfet de la Commission pour la révision des conciles provinciaux de 1902 jusqu'à 1908, commission destinée à interpréter les conciles passés à la lumière des enseignements pontificaux modernes.

Lors de l'Année sainte 1925 il fut légat pontifical pour l'ouverture et la clôture des saintes portes à la Basilique patriarcale libérienne, comme il l'avait été en 1900.

À sa mort, en 1930, il était le plus ancien membre du Sacré-Collège et le dernier survivant des cardinaux créés au dix-neuvième siècle, avant-dernier survivant des cardinaux créés par Léon XIII après Lev Skrbenský z Hříště.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Vincenzo Vannutelli Suivi par
Serafino Vannutelli
1913-1915
Doyen du Collège des cardinaux
1915-1930
Gennaro Granito Pignatelli di Belmonte
1930-1948