Vincenzo Cabianca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabianca.

Vincenzo Cabianca

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Cabianca par Giovanni Boldini

Naissance 20 juin 1827
Vérone
Décès 22 mars 1902
Rome
Mouvement artistique Macchiaioli
Forio d'Ischia
Al sole
Paysanne à Montemurlo

Vincenzo Cabianca (Vérone, 20 juin 1827 - Rome, 22 mars 1902), est un peintre italien du mouvement des Macchiaioli au XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincenzo Cabianca poursuivit ses premières études à l'Accademia Cignaroli et ensuite à celle de Venise. Réfugié politique à Florence, en 1853, jusqu'à 1855 il a peint surtout des intérieurs. Il faisait déjà partie du petit groupe du caffé dell'onore avec Telemaco Signorini et Odoardo Borrani et en 1858, il adhèra complètement à la poétique des Macchiaioli. Giovanni Fattori raconte que ce fut Cabianca, le premier à montrer un tableau Acchiaiolo (un cochon noir peint sur un mur blanc) et à suivre ces nouveaux critères. Il suivit Signorini dans ses voyages jusqu'en 1868, date de son mariage, puis il partit vivre à Rome. À partir de ce moment-là, il peignit dans la campagne romaine et napolitaine (Rocca di Papa, Ischia), ainsi qu'en Toscane (Castiglioncello). Dans les dernières années, il se spécialisa dans la technique de l'aquarelle qui convenait à la luminosité des murs blancs et de jardins, qui furent (avec la mer) ses thèmes préférés. Dans les années 1879 - 1880, il rencontra un certain succès en Angleterre, ceci grâce à ses aquarelles qui rappellent Richard Parkes Bonington et les artistes anglais de la première moitié du XIXe siècle.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Autoportrait (1854).
  • Val del Serchio (1854).
  • Vendemmia in Toscana (1854) (vendanges en Toscane).
  • L'addio del volontario (1858) (l'adieu du volontaire).
  • L'ombrellino (1858) (parapluie).
  • L'abbandonata (1858) (Femme abandonnée)
  • Pia dei Tolomei condotta al castello di Maremma (1858).
  • Lungomare (1860) (littoral).
  • Arco a Portovenere (1860).
  • Avanzi della chiesa di San Pietro a Portovenere (1860).
  • Novellieri toscani (1860).
  • Costume o maternità (1860) (costume ou maternité).
  • Zuavi (1860) (Zuaves).
  • Due pescatori in cammino (1861) (deux pêcheurs cheminant).
  • Contadina a Montemurlo (1861) (paysanne à Montemurlo)
  • Marbres à Carrara Marina (1861).
  • Le monachine (o il mattino) (1861) (Les petites bonnes sœurs (ou le matin))
  • Segreti del chiostro (1861) (secrets du cloître).
  • La filatrice (1862) (la fileuse).
  • Castiglion Fiorentino (1862)
  • Strada a Palestrina (1862) (route à Palestrina).
  • Donne a Montemurlo (1862) (femmes à Montemurlo).
  • Ritorno dai campi (1862) (retour des champs).
  • Canale della Maremma toscana (1862) (canal de la Maremme toscane).
  • Studio di donna (Montemurlo) (1862) (cabinet de femme).
  • Cipressi al Poggio Imperiale (1863).
  • Strada campestre (1863) (route champêtre).
  • Venise (1863).
  • Cortile colonico a Castiglioncello (1864) (cour paysanne à Castiglioncello).
  • Viareggio (1865).
  • Al sole (1866) (au soleil).
  • Chiostro di S. Zeno a Verona (1867) (Cloître de Saint Zeno à Vérone).
  • Donne sul ponte a Venezia (Femmes sur le pont à Venise).
  • La passeggiata (Il padre e la sorella del pittore) (1867) (La promenade - le père et la sœur du peintre).
  • La monaca (1867) (La bonne sœur).
  • Palestrina (1868).
  • Effetto di sole (1868-72) (effet de soleil).
  • Marina con torre diroccata (1870) (Marina avec vestige de tour).
  • Nudo seduto (1870) (nu assis).
  • Paesaggio con figure (1870) (paysage avec figures).
  • Neptune (1870) et (1872).
  • Barche a Sestri Levante (1881) (Barques à Sestri Levante).
  • Riposo in montagna (1884) (Repos à la montagne).
  • Canale della Madonna dell’orto a Venezia (1889) (Canal de la Madonna dell'orto à Venise).
  • Nell’isola di Murano (1889) (Sur l'île de Murano)
  • Aia (1890) (cour de ferme).
  • Nevi romane (1893) (Neiges romaines).
  • Canale veneziano (1895) (Canal vénitien).
  • Case a Lerici (maisons à Lerici.
  • Bagno tra gli scogli (1868) (bain entre les écueils).
  • Spiaggia a Viareggio (plage à Viareggio).
  • Suore che guardano il mare (bonnes sœurs regardant la mer).
  • Contadinelli (petits paysans).
  • Chiesa a Forio d'Ischia 1900 (église à Forio d'Hischia).
  • Mattutino 1901 (petit matin).
  • Suora domenicana da tergo appoggiata ad un parapetto (bonne sœur dominicaine appuyée sur un parapet).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bolaffi, Dictionnaire encyclopédique des peintres et inciseurs italiens du XIe au XXe siècle, Turin 1972
  • A.M. Comanducci, Dictionnaire illustré des peintres dessinateurs et inciseurs italiens modernes et contemporains, Milan 1970.
  • Macchiaioli - Œuvres et protagonistes d'une révolution artistique (1861-1869) de Francesca Dini.

Sur les autres projets Wikimedia :