Vincent Pallotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vincent, Saint Vincent et Pallotti.
Saint Vincent Pallotti
Image illustrative de l'article Vincent Pallotti
Saint Vincent Pallotti
Saint – Prêtre, fondateur
Naissance 21 avril 1795
Rome États pontificaux
Décès 22 janvier 1850 (à 54 ans) 
Rome États pontificaux
Nationalité Italienne
Béatification 22 janvier 1950 Rome Drapeau du Vatican Vatican
par Pie XII
Canonisation 20 janvier 1963 Rome Drapeau : Vatican Saint-Siège
par Jean XXIII
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 22 janvier

Vincent Pallotti (en italien: Vincenzo Pallotti) 1795-1850, est un prêtre italien, fondateur le la Société de l'Apostolat Catholique, congrégation plus connue sous l'appellation de Pallottins. Il est considéré comme le précurseur de l'Action catholique mondiale[1]. L'Église catholique le reconnaît saint ; il est fêté le 22 janvier.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Vincent Pallotti descend de la famille des Pallotti de Norcia et de la famille De Rossi de Rome, il est donc de noble ascendance.

Ses premières études se déroulent à l'école de San Pantaleone, puis au collège à Rome. C'est à l'âge de 16 ans qu'il souhaite devenir prêtre. Il est ordonné prêtre le 16 mai 1818 et célèbre sa première messe à l'église du Gesù (Frascati), à l'autel de Notre-Dame-Refuge-des-Pécheurs (Refugium peccatorum).

Le 25 juillet, il devient docteur en théologie et il est nommé professeur de théologie. C'est un excellent théologien qui aurait pu faire une brillante carrière dans l'enseignement de cette discipline, mais sa vocation le porte plutôt vers l'apostolat.

Il parcourt la ville de Rome, apportant aide matérielle et réconfort à la population misérable, prêchant l'évangile, vivant de peu et partageant le peu qu'il avait, écoutant les confessions et aidant spirituellement tous les fidèles qui viennent à lui.

Parallèlement, il œuvre avec l'aide de quelques collaborateurs à la coordination d'initiatives apostoliques qui impliquent les chrétiens, religieux et laïcs, afin que la mission et l'action de l'Église s'étende partout, dans le contexte de son époque. Pallotti est persuadé de l'importance de la charité et de sa mise en œuvre par tous les catholiques afin d'apporter la Bonne Nouvelle à tous.

C'est ainsi qu'en 1835, il fonde la Pieuse Société des Missions qui deviendra la Société de l'Apostolat Catholique, mise en place pour animer des groupes de prêtres et de laïcs œuvrant à l'action catholique.

Par ailleurs, le père Pallotti commence à promouvoir dès 1836 l'observance de l'octave de l'Épiphanie qui est toujours célébrée ; son but étant d'être un signe de rapprochement avec les Églises orientales.

Le 14 août 1844, le pape Grégoire XVI confie l'église San Salvatore in Onda de Rome à la jeune communauté. C'est dans ces lieux que Vincent Pallotti meurt prématurément d'un refroidissement, le 22 janvier 1850 ; il était âgé de 55 ans.

Son œuvre est continuée par ses collaborateurs et les pères pallottins sont actuellement environ 2 300 de par le monde.

Béatification - canonisation[modifier | modifier le code]

Tombeau de saint Vincent Pallotti à l'Église San Salvatore in Onda de Rome

Vincent Pallotti est déclaré « vénérable » en 1887 par le pape Léon XIII, qui le considérait déjà comme un saint. Il est ensuite béatifié le 22 janvier 1950 par le pape Pie XII.

C'est le 20 janvier 1963 qu'il est canonisé (proclamé « saint ») par le pape Jean XXIII. Sa fête est fixée le 22 janvier.

Citation[modifier | modifier le code]

Du Père Rémy Kurowski, curé de Montmorency, le 10 janvier 2007 :

« Vincent Pallotti fut un des précurseurs du dialogue œcuménique et interreligieux. Il a célébré l'octave de la fête de l’Épiphanie à Rome comme ce que sont aujourd’hui les messes des peuples et les semaines de prières pour l’unité des chrétiens. »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Boucle de ceinture de saint Vincent Pallotti, conservée au MUCEM à Marseille

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Tout ou partie de cet article est issu d'une traduction d'un article de la Catholic Encyclopedia, encyclopédie catholique dont le contenu est dans le domaine public.
  • Documentation Catholique : 1963 col.233-240.314.766.1371


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. l'expression est du Pape Pie XI