Vincent Dole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vincent Dole, né le 18 mai 1913[1] à Chicago aux États-Unis et mort le 1er août 2006 à New York, était un chercheur en biochimie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est connu pour avoir démontré dans les années 1960, avec l'aide de Marie Nyswander, les effets positifs de la méthadone, jusqu'alors utilisée uniquement comme analgésique, dans la lutte contre la dépendance à l'héroïne. Ces recherches restent encore controversées du fait du caractère addictif de la méthadone mais elles sont aussi au cœur de nombreux programmes de désintoxication.

En 1984, il reçoit le Prix Albert-Lasker pour la recherche médicale clinique pour ses travaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]