Vincent Bigot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bigot.

Vincent Bigot, né le 15 mai 1649 à Bourges et mort à Paris le 7 septembre 1720, est un prêtre jésuite missionnaire au Canada connu pour son action pastorale auprès des Abénaquis. Il est le frère de Jacques Bigot.

Né à Bourges en France, le 15 mai 1649, il fit ses études dans sa ville natale et entra chez les Jésuites à Paris en 1664. Il fut ordonné vers 1679. Il fait son Troisième An de probation à Rouen (1679-1680).

Il a été missionnaire à Québec (1680-1681), à Sillery (1681-1682), à Laprairie (1682-1683) et chez les Abénaquis du Maine (1683-1689). Il est successivement supérieur à Sillery (1689-1691) ; missionnaire des Abénaquis de la rivière Chaudière (1691-1694), dans le Maine (1694-1700), où il fonde une mission à Pentagouët en 1694, et à Saint-François-du-Lac (1700-1704).

Il devint ensuite supérieur général des Jésuites du Canada à Québec (1704-1710) et procureur de la mission canadienne à Paris (1710-1713), où il est décédé le 7 septembre 1720.

Sources[modifier | modifier le code]