Vincent-Marie Bouvot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vincent-Marie Bouvot est un réalisateur artistique, compositeur, producteur français. Il est notamment connu pour son travail de composition et de réalisation avec Zazie, Julie Pietri, Florent Pagny et Elsa. L'agence de réalisateurs et d'ingénieurs du son FLAM collabore avec lui depuis 2004. Il a pris sous son aile récemment Barbara Beghin, une jeune chanteuse.

Enfance[modifier | modifier le code]

Né le 4 août 1963 à Boulogne-Billancourt, il manifeste une passion précoce pour la musique et le son. Entre des cours de violon et de piano, il utilise son temps libre à démonter les postes de radio pour en comprendre le fonctionnement. Plus tard, il enregistre le moindre son avec le magnétophone Radiola de ses parents. Il commence à étudier la musique contemporaine et est initié aux ondes Martenot par Jeanne Loriod. Il fonde son premier groupe : Chorus Aéropé.

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Après des études de composition et de musique électro-acoustique, il est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse à 20 ans. Parallèlement, il intègre le groupe Fatidic Seconde puis devient, un an plus tard, le claviériste de Sapho.

Il débute en 1985 sa carrière de réalisateur et d'arrangeur, et commence à composer pour les autres : il joue du clavier et assure les programmations sur One for the Soul de Lizzy Mercier Descloux. Il compose son premier grand succès en 1986 avec la musique du tube Ève lève-toi pour Julie Pietri. Le 45 tours reste classé plus de 6 mois au Top 50 et se vend à plus d'un million d'exemplaires. Durant cette période, il compose et réalise pour la chanteuse l’album Le premier jour, qui paraît en 1987. Le single Nouvelle vie en sera le deuxième grand succès.

Entre temps, il compose pour la radio et la télévision des génériques d’émissions. On lui doit le générique de l’émission musicale Starter sur France Inter, ainsi que le générique de Direct', émission quotidienne de Canal+, à la fin des années 1980.

Il compose aussi des musiques de films pour Nuit docile de Guy Gilles (1986) et Poussière d’Ange d’Edouard Niermans (1987, avec Bernard Giraudeau).

En 1988, il réalise et compose pour le premier album d’Elsa, album éponyme qui se vendra à 850 000 exemplaires dont les singles extraits Quelque chose dans mon cœur , Jour de neige et Jamais nous connaîtront un fort succès.

Les années 1990[modifier | modifier le code]

Début des années 1990, il écrit l'intégralité des musiques du deuxième album d'Elsa, Rien que pour ça.

Il remporte en 1993 sa première victoire de la musique pour le titre Sucré Salé de Zazie qu'il a composé, ainsi que la majorité des titres, pour son premier album Je, tu, ils.

Succès d’estime ensuite pour l’album de Peter Kröner Un monde, un dieu, une bière, salué par la critique avec notamment le single Je te regarde quand tu dors la nuit.

En 1994 il travaille avec la chanteuse Nicoletta sur son album J'attends, J'apprends, pour lequel il compose deux titres.

En 1995, il réalise le deuxième album de Zazie, Zen, dont il compose certains titres phares dont Larsen et Un point c’est toi (victoire de la musique du meilleur clip 1997). L’album est consacré par une victoire de la musique du meilleur album féminin en 1998, il se vendra à plus de 500 000 exemplaires.

En 1996, il réalise le premier album de Boochon, Les femmes préfèrent prendre le bus, album duquel seront extraits les tubes Clarisse & Sébastien et le single Miss Paradise.

Il réalise en 1997 le deuxième album de Peter Kröner, Où les filles vont, une fois de plus très bien accueilli par la critique.

Début 1999, c'est un nouveau succès avec I miss you so, titre interprété par Judith Bérard, qu'il réalise, arrange et remixe pour BMG International.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Début 2000, Vincent-Marie entreprend une partie de la réalisation et des arrangements pour l’album Châtelet les Halles de Florent Pagny. Environ 650 000 albums seront vendus. Il réalise également trois des titres de l’album éponyme d’Anna Torroja, chanteuse du célèbre groupe espagnol Mecano. Il écrit la musique du titre Ce qu'il me reste de toi sur l'album Fragile de Julie Zenatti, sur un texte de Zazie.

En 2001, il compose un titre sur l'album Amoureux de vous ! de Dick Rivers.

En 2002, il écrit le titre Caminare Sola pour l'album de Cristina Marocco, À côté du soleil.

En 2003, il réalise Tout à l'envers, titre radio de Karen April, pour Epic / Sony et sort un album de musique instrumentale lounge.

En 2004, il achève après plus de cinq mois de travaux la construction de son cinquième studio d'enregistrement. Baptisé alors XRS (Xumo recording studio). Il reprendra dès 2009 son nom historique Unreal World. Il réalise alors le second album de Cédric Atlan, Aparté Pop.

En 2005, création du label XUMO, dont Vincent-Marie Bouvot devient actionnaire et manager. C'est dans le cadre de cette nouvelle structure que jusqu'à fin 2008 il écrira, réalisera, arrangera, enregistrera, et mixera les productions de Lena Ka et d'Arno Santamaria, et qu'il réalisera entre autres les enregistrements d'Absolute et des Wasters.

En 2006, il arrange, coécrit et réalise l'album de Zoé, artiste repérée puis produite par Luc Besson. Cet album sortira sur le label de ce dernier, Europa Corp, une distribution Warner.

En 2007, une compilation d'artistes indépendants, Nés sous X, sort chez XUMO. Vincent-Marie Bouvot y apparaît en tant qu'interprète sous le pseudonyme de Vim Lyons. Il y signe également un titre pour Patrick Coutin, Les Anges de Poussière. Il compose la chanson de Game Over, qu'il réalise, arrange et mixe. De même, il réalise, arrange et mixe les titres De quel Côté d'Arno Santamaria, Taché de Sang de Vaccarès et Les Filles s'émancipent de Cédric Atlan, titres inclus dans cette même compilation.

En 2008, il prend en charge les arrangements et la réalisation de l'album de Stéphanie Sandoz, À côté d'elle. Sortie également du second extrait de l'album de Lena Ka La fin de l'Orage, dont Vincent-Marie Bouvot assure la composition, la réalisation, les arrangements et le mixage.

En 2009, il coécrit, arrange et réalise la musique du Téléthon : un slam par l'auteur et interprète Aimé Nouma, et collabore avec l'ingénieur Olivier Falavier fin 2009 pour réaliser et mixer un enregistrement du Pata Pata de Miriam Makeba par le groupe sud-africain Africa Umoja. Vincent-Marie Bouvot entreprend la réalisation, les arrangements et l'enregistrement d'un quatre titres extrait du futur premier album studio de Jool. Puis il réalise, arrange et mixe deux titres phares de l'album de Thierry de Cara sortis sur le label My Major Company. Enfin il cosigne, réalise, arrange et mixe deux titres de Luka parus chez Akamusic. Le single Parler aux oiseaux restera dans le peloton de tête Virgin des ventes Trip-hop/électro durant l'été 2010.

Les années 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, Vincent-Marie Bouvot entame une collaboration avec Henri Loevenbruck, écrivain et auteur-compositeur-interprète, pour la réalisation, les arrangements et l'enregistrement des 6 premiers titres de son album Travailler moins. En avril 2010, il livre la bande son et la musique qu'il a composées pour la campagne KAOS. Il collabore ensuite avec Barbara Beghin à la musique de ses titres Pas seulement pour lui et Être libre pour lesquels il assurera également réalisation, arrangements et mixage. Il réalise pour KAOS au cours de l'été 2010 la musique et le design sonore d'un jeu vidéo pour le groupe Alstom.

En 2014, Vincent-Marie Bouvot collabore à nouveau avec Julie Pietri pour laquelle il compose et produit la musique de L'amour est en vie, chanson de l'album du même nom.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]