Vinalon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entrée de l'usine produisant du vinalon à Hŭngnam

Le vinalon est une fibre synthétique créée à la fin des années 1930 par le savant coréen Ri Sung-gi (1905-1996). La fibre est obtenue à partir du calcaire et de l'anthracite.

Historique[modifier | modifier le code]

Historiquement, il s'agit de la seconde fibre textile industrielle créée, mise au point en octobre 1939, deux ans après la création du nylon.

Après avoir accueilli le professeur Ri Sung-gi en juillet 1950, la Corée du Nord est le seul pays au monde à avoir choisi d'exploiter le vinalon à l'échelle industrielle à partir des années 1960. Les abondantes ressources en anthracite dans le pays ont rendu ce choix économique localement viable. Mise en service le 6 mai 1961, l'usine de Hamhung est la principale usine coréenne de production de vinalon[1]. La production s'est toutefois arrêté en 1994, pour redémarrer en 2010. Le 6 mars 2010 à l'occasion de la réouverture du complexe du Huit Février de Hamhung, une manifestation de masse de 100 000 personnes a eu lieu, en présence de Kim Jong-il[2].

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le vinalon est résistant à la chaleur et aux produits chimiques mais a beaucoup de défauts : il est raide, inconfortable, brillant, porté à rétrécir et difficile à teindre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Pons, « Désindustrialisation et frémissements de reprise », sur Le Monde,‎ 04.12.2006 (consulté le 20 mars 2014)
  2. Relance de l'industrie du vinalon, en présence de Kim Jong-il sur le site de l'association d'amitié franco-coréenne. (consulté le 21 mars 2014)