Vimont (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vimont.
Vimont
(Ruisseau de la Gane, Ruisseau de Plazac, Moustier)
Le Vimont à Fleurac, au lieu-dit le Peuch.
Le Vimont à Fleurac, au lieu-dit le Peuch.
Caractéristiques
Longueur 12,7 km
Bassin 64 km2
Bassin collecteur Dordogne
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Source Bars
· Localisation entre Chabanettas et Saint-Michel
· Altitude plus de 160 m
· Coordonnées 45° 05′ 26.2″ N 1° 01′ 52.2″ E / 45.090611, 1.031167 (Source - Vimont)  
Confluence Vézère
· Localisation Peyzac-le-Moustier et Tursac
· Altitude 64 m
· Coordonnées 44° 59′ 28.1″ N 1° 03′ 21.1″ E / 44.991139, 1.055861 (Confluence - Vimont)  
Géographie
Pays traversés France
Région Aquitaine
Département Dordogne

Sources : Sandre, Géoportail

Le Vimont, ou ruisseau de la Gane, ou ruisseau de Plazac, ou le Moustier, est un ruisseau français du département de la Dordogne, affluent rive droite de la Vézère et sous-affluent de la Dordogne.

Différentes appellations[modifier | modifier le code]

Si l'appellation de Vimont est, en 2012, celle retenue par le Sandre, le Géoportail et figurant sur l'ancien cadastre de la commune de Plazac[1], le cours d'eau porte d'autres noms :

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Vimont prend sa source en Dordogne, à plus de 160 mètres d'altitude, sur la commune de Bars, entre les lieux-dits Chabanettas et Saint-Michel.

S'écoulant selon une direction générale nord-sud, il sert pendant environ un kilomètre et demi de limite aux communes de Plazac et de Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac.

Il borde le village de Plazac à l'ouest et sert à nouveau de limite communale sur un kilomètre entre Peyzac-le-Moustier et Tursac. C'est en limite de ces deux communes qu'il se jette en rive droite de la Vézère, à 64 mètres d'altitude, au sud-ouest du village du Moustier.

Sa longueur est de 12,7 km pour un bassin versant de 64 km2[7].

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les neuf affluents du Vimont répertoriés par le Sandre[7], les trois plus longs sont trois ruisseaux sans nom qui arrosent la commune de Plazac : 3,7 km[8] en rive droite, 3,7 km[9] en rive gauche, et enfin 3,8 km[10] en rive gauche.

Département et communes traversés[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du département de la Dordogne, le Vimont arrose six communes[7],[11], soit d'amont vers l'aval :

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cadastre de Plazac, tableau d'assemblage T 01.
  2. Ancienne carte de promenade n° 48 de l'IGN, édition 3 de 2003.
  3. Cadastre de Bars, feuille D 04.
  4. Cadastre de Fleurac, feuille AK 01.
  5. Cadastre de Tursac, feuille AB 01.
  6. Cadastre de Peyzac-le-Moustier, feuille AB 01.
  7. a, b et c Le Vimont (P4210500) sur le site du Sandre, consulté le 29 avril 2012.
  8. (P4211050) sur le site du Sandre, consulté le 29 avril 2012.
  9. (P4211080) sur le site du Sandre, consulté le 29 avril 2012.
  10. (P4211070) sur le site du Sandre, consulté le 29 avril 2012.
  11. Contrairement à ce qu'indique le Sandre, la commune de Saint-Léon-sur-Vézère n'est pas arrosée par le Vimont mais fait partie de son bassin versant.
  12. « Château des Évêques et ancien cimetière », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 29 avril 2012.
  13. « Église, ancienne chapelle castrale », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 29 avril 2012.
  14. « Gisement préhistorique du Moustier », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 29 avril 2012.
  15. « Église du Moustier », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 29 avril 2012.