Vilma Espín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vilma Espín Guillois (née le 7 avril 1930 à Santiago de Cuba, morte le 18 juin 2007 à La Havane) était une révolutionnaire et femme politique cubaine. Elle était l'épouse de Raúl Castro, devenu président de Cuba le 24 février 2008, et donc la belle-sœur de Fidel Castro.

Avant la révolution[modifier | modifier le code]

Vilma Espín est née dans une riche famille de Santiago de Cuba. Son père était un des cadres supérieurs de la maison Bacardi, la principale distillerie de rhum avant la révolution.

Sa mère, d'origine française, était apparentée au socialiste Paul Lafargue. Elle participe aux manifestations d'étudiants après le putsch de Fulgencio Batista en 1952. Elle part aux États-Unis où elle étudie au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Elle est une des premières Cubaines à obtenir un diplôme d'ingénieur chimiste.

Elle fait la connaissance de Raúl Castro à Mexico, où il est exilé avec son demi-frère Fidel Castro.
À son retour à Santiago de Cuba, Vilma rejoint la direction du Mouvement du 26 juillet qui prépare, sous les ordres de Frank País, un soulèvement pour appuyer les révolutionnaires arrivés à bord du Granma.

En juin 1958, elle gagne la Sierra Maestra et s'engage dans l'Armée rebelle.

Vilma et Raúl se marient à La Havane en 1959, peu après la fuite de Batista et la victoire des barbudos.

Fidel Castro lui confie la tâche d'intégrer les femmes à la révolution.

Après la révolution[modifier | modifier le code]

En 1960, elle crée la Fédération des femmes cubaines (FMC), qu'elle présidera jusqu'à sa mort. Puissante organisation au service de la révolution, qui regroupe plus de 4 millions de femmes, la FMC lutte aussi pour l'égalité des sexes. Elle crée des garderies et se bat contre le machisme, l'analphabétisme et la malnutrition des enfants.

En 1992, Vilma Espín dénonce publiquement la répression et les discriminations qui ont longtemps visé les homosexuels. Ce combat a été repris par sa fille Mariela Castro, un de ses quatre enfants, actuellement présidente du Centre national cubain d'éducation sexuelle.

Membre du comité central du Parti communiste depuis sa création en 1965, puis du bureau politique, Vilma Espín a également siégé au Conseil d'État, qui exerce le pouvoir exécutif, et à l'Assemblée nationale depuis 1976.

Fidel Castro lui a souvent confié la tâche de « première dame » lors de voyages à l'étranger et de conférences internationales.

Vilma Espín est une des trois grandes figures féminines de la Révolution cubaine avec Celia Sanchez et Haydée Santamaria.

Liens externes[modifier | modifier le code]