Villette (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villette.
Villette
Auteur Charlotte Brontë
Genre Roman
Version originale
Titre original Villette
Éditeur original Smith, Elder & Co.
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1853
Version française
Traducteur Albine Loisy, Brian Telford
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie Gallimard
Date de parution 1932

Villette est un roman anglais de Charlotte Brontë, publié en 1853. En France, il paraît pour la première fois en 1932[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Après un désastre familial non spécifié, la protagoniste, Lucy Snowe, se rend dans la cité fictive de Villette (en réalité, Bruxelles, capitale du royaume de Labassecour (c'est-à-dire, la Belgique), où Charlotte Brontë et sa sœur Emily Brontë avaient elles-mêmes étudié, à la pension de Monsieur Héger. (Cette pension se trouvait rue d'Isabelle, dans un quartier détruit entre les deux guerres pour la construction de l'actuel Palais des Beaux-Arts de Bruxelles). Lucy Snowe part travailler dans un institut pour jeunes filles où elle est involontairement plongée dans l'aventure et les affaires de cœur. Cependant, le roman n'est pas tant célébré pour son intrigue que son portrait psychologique aigu de Lucy, particulièrement avec l'utilisation du roman gothique, en représentant de manière externe les souffrances intérieures de la protagoniste.

Adaptation à la télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice n°: FRBNF31877183 de la Bibliothèque nationale de France (catalogue général)