Villers-la-Bonne-Eau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villers.
Villers-la-Bonne-Eau
Vue générale
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Bastogne
Commune Bastogne
Code postal 6600
Zone téléphonique 061
Démographie
Gentilé Villersois(e)
Population 69 hab. (01/01/2004)
Densité 2,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 56′ N 5° 45′ E / 49.933, 5.75 ()49° 56′ Nord 5° 45′ Est / 49.933, 5.75 ()  
Superficie 2 345 ha = 23,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Villers-la-Bonne-Eau

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Villers-la-Bonne-Eau

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Villers-la-Bonne-Eau

Villers-la-Bonne-Eau (en wallon Viyè, en luxembourgeois Weller/Wellerbaach[1]) est une section de la ville belge de Bastogne située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

À proximité de la route nationale 4, entre Bastogne et Martelange, ce village typique de l'Ardenne est lové au cœur des épaisses forêts d'épicéas à un jet de pierre de la frontière luxembourgeoise.

Il est surtout connu pour le château de Losange qui appartient à la famille d'Udekem d'Acoz, dont est issue la reine Mathilde de Belgique.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Livarchamps, Losange, Lutrebois, Lutremange, Remoifosse.

Dans la tourmente de la bataille des Ardennes en janvier 1945[modifier | modifier le code]

Extrait du mémorial US[2]: « Le 10 janvier 1945, le 137e Régiment de la 35e Division US est enfin maître de Villers-la-Bonne-Eau, après 13 jours de combats. Le 11 janvier, Lutremange est libéré... plus de 100 000 obus américains tombèrent sur le massif s'étalant de Lutremange à Bras pendant la durée de la bataille. A Villers-la-Bonne-Eau, seuls 3 immeubles sont restés sur 17 ».

Les photos face au cimetière montrent notamment l'école de Lutremange dévastée. Des restes de mur subsistent de la maison attenante[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Zesummegestallt vum Henri Leyder-Lëtzebuerger Marienkalender 1997-iwwerschaft 3/2011.
  2. Lecture du texte du mémorial le 4 août 2012
  3. Témoignage oculaire le 5 août 2012

Sur les autres projets Wikimedia :