Villers-Saint-Barthélemy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villers.
Villers-Saint-Barthélemy
Vue aérienne de Villers-Saint-Barthélemy en mai 1984
Vue aérienne de Villers-Saint-Barthélemy en mai 1984
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Auneuil
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bray
Maire
Mandat
Claude Maillard
2008-
Code postal 60650
Code commune 60681
Démographie
Population
municipale
492 hab. (2011)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 56″ N 1° 56′ 54″ E / 49.3989, 1.9483 ()49° 23′ 56″ Nord 1° 56′ 54″ Est / 49.3989, 1.9483 ()  
Altitude Min. 79 m – Max. 185 m
Superficie 9,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villers-Saint-Barthélemy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villers-Saint-Barthélemy

Villers-Saint-Barthélemy est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situé à quelque 15 km de Beauvais, le chef lieu de l'Oise, Villers Saint Barthélémy est un petit village de 500 habitants. Ses petites caractéristiques (une superficie de 9.9 km², et une densité de 48 hab/km²) en font uin village convivial et chalereux entouré de la campagne picarde. Villes proches de Villers-Saint-Barthélemy 1 Troussures (60) 1.9 km 2 (Le) Vauroux (60) 2.7 km 3 Ons-en-Bray (60) 2.9 km 4 Rainvillers (60) 4.1 km 5 Auneuil (60) 4.3 km 6 (La) Houssoye (60) 4.4 km 7 Saint-Léger-en-Bray (60) 5.2 km 8 Lalandelle (60) 5.3 km 9 Saint-Paul (60) 5.5 km 10 Saint-Aubin-en-Bray (60) 5.9 km Le village est situé à une altiltude de 140 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Les couches albiennes, que l’on retrouve dans le Pays de Caux, se prolongent jusqu’au pays de Bray. Ces couches sont mises au jour grâce aux carrières, nombreuses dans le pays de Bray. Ces carrières servent à la fabrication de briques et de tuiles, avec les argiles dites du Gault, qui se déposèrent pendant l’Albien. Aussi étrange que cela puisse paraître, les ossements de sauropode découverts à Villers-St-Barthelemy proviennent des roches sédimentaires de l’Albien marin (Argiles marines du Gault). De Lapparent se posa rapidement la question sur la provenance de ces fossiles de dinosaures dans des roches de l’Albien marin. Lapparent hésita entre les Ardennes et la Bretagne. Grâce à une étude plus approfondie, il sut que le sauropode venait plutôt de Bretagne, à une distance de 150 km du site de la découverte.

En 1945, lors d’une première prospection menée par l’Abbé de Lapparent, un étudiant découvrit trois vertèbres caudales de dinosaures, dans une carrière. Quelque temps plus tard, Gabriel Lucas, (enseignant à la Sorbonne), reçut 7 autres vertèbres de la carrière. Il semble que les vertèbres caudales appartiennent à un seul et même individu. Et c’est ainsi qu’un an plus tard, l’Abbé de Lapparent reconstitua un morceau de queue du sauropode d’1 m de long. Il semble impossible de faire une identification précise.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune a changé plusieurs fois de nom au cours de l'histoire. Elle s'est appelée : Villare sandi Bartholomaci, Villers-sur-Ons, Villers-sous-Hodencq, Villers Oudan, Villers-Unité et Villers-l'Unité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut donnée en 1037 au Chapitre St-Barthélémy de Beauvais par Hilon, châtelain de Beauvais (fondateur de la collégiale du Chapitre St-Barthélémy.

En 1901, Villers comptait 431 habitants, 161 maisons pour 137 ménages. L'activité principale était l'agriculture, voici quelques chiffres pour vous donner une idée de la vie de notre village. Il reste, en 2004, 11 fermes, 1 maçons, 1 menuisier, 1 cantonnier. Par contre, l'école compte 3 instituteurs.

Quelques chiffres datant de 1901:

Fermiers 44; Entreprises de battages 3; Boucher 1; Maréchaux Forgerons 2; Charron 1; Boulanger 1; Maçon 1; Brossières 3; Menuisier 1; Coquetier 1; Marchande de fruits 1; Couturières 3; Fabricant de carreaux 1; Curé 1; Instituteur 1; Garde champêtre 1; Cantonnier 1; Charpentiers 2.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Le village a la direction de deux petites communes jumelles (la troisième, Le Ply, faisant partie intégrante du village) qui sont: Marconville et Bailly.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Claude MAILLARD   Maire
mars 2001 mars 2008 Pierre PHILIPPART   Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Élections municipales 2008[modifier | modifier le code]

1er tour[modifier | modifier le code]

Résultats Candidat Pourcentage exprimé

VINCHENT Philippe=84.00%-252 voix

MAILLARD Claude=66.00%-198 voix

SIGNEZ Alain=65.33%-196 voix

PELLETIER Claude=62.00%-186 voix

MACQUIGNON Philippe=61.00%-183 voix

DEMEY Florence=60.33%-181 voix

DESFORGES Chrystele=59.67%-179 voix

FERRE Pascal=56.67%-170 voix

BETTS POMATHIOD Nicole=56.67%-170 voix

DUVAL Herve=52.00%-156 voix

PIEAUCELLE Denis=52.00%-156 voix Statistiques de la commune

Inscrits : 398 Abstention : 22.61%

Votants : 308 / 77.39%

Blancs et nuls : 8 / 2.60%

Nombre d'habitants : 485

Mode de scrutin : Majoritaire à deux tours

sources : Ministère de l'intérieur

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 492 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
797 806 887 861 880 642 659 654 626
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
586 550 514 519 456 448 457 444 433
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
430 436 369 315 350 315 299 265 261
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
288 262 299 384 467 485 467 465 492
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,6 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,8 %, 15 à 29 ans = 8,8 %, 30 à 44 ans = 23,8 %, 45 à 59 ans = 26,7 %, plus de 60 ans = 17,1 %) ;
  • 48,4 % de femmes (0 à 14 ans = 20,9 %, 15 à 29 ans = 9,8 %, 30 à 44 ans = 20,9 %, 45 à 59 ans = 28 %, plus de 60 ans = 20,5 %).
Pyramide des âges à Villers-Saint-Barthélemy en 2007 en pourcentage[3]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
7,1 
75 à 89 ans
7,6 
10,0 
60 à 74 ans
12,9 
26,7 
45 à 59 ans
28,0 
23,8 
30 à 44 ans
20,9 
8,8 
15 à 29 ans
9,8 
23,8 
0 à 14 ans
20,9 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
  • Église Saint-Martin (XVIe siècle) construite en briques et en cailloux.
  • Une école (rénovée en 2007) qui peut accueillir désormais plus de 200 élèves du village et de ses voisins.

Sports[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, un tournoi de football est organisé au mois de juillet. Il permet aux jeunes mais aussi aux adultes sportifs de se retrouver pour jouer ensemble à ce sport. Lors de sa première organisation l'an passé, le tournoi a suscité un engouement important de la part du village. En 2008, le tournoi devrait être reconduit!

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :