Villerest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villerest
Le bourg de Villerest
Le bourg de Villerest
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Roanne
Canton Roanne-Sud
Intercommunalité Communauté d'agglomération Grand Roanne Agglomération
Maire
Mandat
Philippe Perron
2014-2020
Code postal 42300
Code commune 42332
Démographie
Population
municipale
4 666 hab. (2011)
Densité 315 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 39″ N 4° 02′ 14″ E / 45.9941666667, 4.03722222222 ()45° 59′ 39″ Nord 4° 02′ 14″ Est / 45.9941666667, 4.03722222222 ()  
Altitude Min. 261 m – Max. 426 m
Superficie 14,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villerest

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villerest

Villerest est une commune française située dans le département de la Loire en région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Villerest se situe à proximité de l'agglomération roannaise. Elle est située en bordure de la Loire, à l'endroit où le fleuve sort des gorges séparant monts du Lyonnais et Forez. C'est sur la commune qu'est implanté, depuis 1982, l'un des principaux barrages EDF du fleuve ligérien, le barrage de Villerest. Le barrage est un énorme ouvrage de plus de 450 mètres de longueur de crête avec un phare et a donné naissance à un plan d'eau de près de 30 km, appelé lac de Villerest.

Autour du lac, village médiéval de Villerest, château de Champlong et Château de La Roche, etc.

Tourisme vert[modifier | modifier le code]

  • Balades à pied, à cheval ou à VTT, pêche à la ligne, tennis ou golf.
  • Deux circuits balisés permettant de découvrir la campagne.
  • La Loire et le barrage :
    • le circuit botanique de Grézelon totalise 7 km avec deux raccourcis de 5 et 3 km
    • le circuit le chemin des puits ou encore le Moyen Âge est long de 10 km avec deux petites boucles de 4.5 et 6 km.

Lac de Villerest[modifier | modifier le code]

Tout au long de la retenue, plusieurs mises à l'eau ont été aménagées, ainsi que 2 ports de plaisance. Un vaste choix d'activités de loisirs nautiques sont proposées: baignade surveillée en juillet-aout, dériveurs, planche à voile, location de pédalos, canoë, etc. Autres activités sur place : camping, golf, aires de piques-niques, piste de voitures électrique, circuits pédestres au bord du lac, etc.

Article détaillé : Lac de Villerest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bourg médiéval[modifier | modifier le code]

Situé en hauteur, le bourg médiéval de Villarys avec ses remparts et sa Porte de Bise, site classé et ses maisons en encorbellement et à colombages des XVe siècle et XVIe siècles.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 1965, Villerêt prend le nom de Villerest[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Depuis mars 2008 (validée le 22/05/2008) - Paul Court DVG -
mars 2001 mars 2008 Michel Derinck DVD -
juin 1995 mars 2001 Christian Féré DVG -

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 4 666 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
950 435 546 587 964 1 030 976 1 006 1 031
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 130 1 211 1 208 1 207 1 227 1 230 1 281 1 270 1 218
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 204 1 201 1 149 976 1 034 1 127 1 076 1 039 1 286
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
1 524 1 743 2 239 2 928 4 104 4 243 4 392 4 436 4 666
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


La commune a connu une explosion démographique contrastant avec l'évolution constatée dans les communes limitrophes, Roanne en tête. On peut attribuer ce succès à l'implantation du barrage de Villerest, qui outre les nouveaux emplois directement créés améliora le cadre de vie avec la création d'un grand lac de retenue.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Barrage de Villerest.
  • Village fortifié : bourg médiévale et ses remparts, la porte de bise, etc.
  • Pont du Vernay sur la Loire : inauguré le 26 août 1906[4] reliant la commune de Commelle-Vernay à Villerest.
  • Oppidum vitrifié de Lourdon, sur un éperon rocheux en avancée dans une boucle de la Loire. Site privé, exclusivement ouvert lors des Journées du patrimoine (renseignements auprès du service patrimoine de la mairie de Villerest). Sur les vestiges a été élevée, au XIXe siècle, la statue d'une Vierge de Lourdes.
  • Le Barrage de Villerest dont la construction a débuté en 1978 a été mis en service en 1982.
  • Lac de Villerest (Gorges de la Loire)
  • Musée de l'Heure et du Feu : Musée sur l'histoire du feu et des instruments pour le fabriquer, installé dans un ancien logis forézien. Riche collection de briquets, cuisine de Céline avec ses anciens ustensiles et une collection d'horloges, pendules, et montres.
  • Train touristique des belvédères de Commelle-Vernay (après le barrage)[5]

Événements[modifier | modifier le code]

  • Triathlon Roanne/Villerest : Début juin.
  • Fête de l'eau, su le thème des sports nautiques : Début juillet.
  • Spectacle équestre et feu d'artifice sur le lac : le 13 juillet

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Antoine Lacassagne : ( 1884-1971) médecin et biologiste

Anthony Millet : ( 1921-2013 ) avocat, ancien bâtonnier au bareau de Roanne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :