Village caché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un village caché (隠れ里, Kakurezato?) au Japon est, au cours de la période féodale, une communauté et un ensemble d'habitations socialement et géographiquement isolés. Souvent caractérisés par leur inaccessibilité et la facilité de leur défense, la tradition veut que ces villages sont les lieux d'habitation des ninja. Un exemple de tel site est Kamakura près du Sasuke Inari-jinja[1].

Source[modifier | modifier le code]

  • Moriyama, T. (1998). "Weekend Adventures Outside of Tokyo," Shufunotomo Co. Ltd., Tokyo Japan, ISBN 4-07-975049-8.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Moriyama, p. 103