Village aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Airpark d'Independence State Airport dans l'Oregon.

Un village aéronautique (ou Airpark en anglais) est un lotissement construit autour ou à côté d’un aérodrome dont l'usage strictement réservé aux seuls résidents à des fins personnelles, ils n’hébergent donc pas d’activités commerciales du type baptême de l’air ou société de transport aérien.
Les résidents du village peuvent garer leur avion dans le hangar de leur maison. Les voies de circulation à l'intérieur du lotissement relient les maisons d'habitation à la piste. Ces villages sont en général des propriétés privées dont l’accès est réservé aux propriétaires et à leurs invités.

Le concept est né aux États-Unis après la Deuxième Guerre mondiale, et il existe aujourd'hui plus de 400 villages aéronautiques ou airparks dans ce pays. Le plus grand d'entre eux est celui de Spruce creek (en) à Port Orange en Floride qui compte 1 300 maisons. Depuis, l'idée a été reprise en Europe. En France, le premier village de ce type a été créé en 1996 à Talmont-Saint-Hilaire.

Quelques villages aéronautiques[modifier | modifier le code]

En Belgique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui il existe 9 villages aéronautiques (Airparks) construits ou en cours de réalisation en France :

Projet

Sont actuellement à l'étude :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]