Villa Gamberaia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 46′ 49.87″ N 11° 19′ 44.18″ E / 43.7805194, 11.3289389

La villa Gamberaia est une villa toscane typique comprenant un jardin à l'italienne entièrement restauré.

Elle est située au 72 de la via del Rosellino, à Settignano, commune limitrophe de Florence.

Histoire[modifier | modifier le code]

La villa a appartenu au monastère bénédictin San Martino a Mensola à la fin du XIVe siècle, ensuite, au XVe siècle à Antonio et Bernardo Rossellino, puis, en 1610, à Zanobi di Andrea Lapi.

À partir de 1718, sous les Capponi, la villa prend sa forme définitive comme en témoignent les gravures de Giuseppe Zocchi de 1744, avec ses terrasses, son cortile décoré, l'orangerie (limonaia en italien), des statues animalières, ses grottes et son nymphée, ses allées de cyprès.

Beaucoup de propriétaires se succèdent ensuite jusqu'au XXe siècle, comme la princesse Kashko, femme d'Eugenio Ghyka, qui l'acquiert en 1896 jusqu'en 1925. La baronne Kass von Ketteler complète les modifications dans le jardin, en créant des différents exemples d'art topiaire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la villa et le jardin subissent des dommages importants et la villa est cédée ensuite au Vatican.

En 1954, sur la base des documents connus, le nouveau propriétaire Marcello Marchi commence une longue restauration de six ans et lui redonne son faste d'antan et, depuis 1994, les héritiers Zalum en poursuivent l'œuvre.

La propriété aujourd'hui (que l'on trouve baptisée aussi Gamberaia-Zalum), comme beaucoup de domaines toscans, a ses propres plantations d'oliviers et sa production d'huile en vente directe ; elle loue ses appartements et les jardins se visitent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Mariachiara Pozzana, Villa Gamberaia-Zalum Un guide pour comprendre, Polistampa (2002) (ISBN 88-8304-498-3)
  • Cuisine toscane à la villa Gamberaia par Camilla Zalum (ISBN 2-911606-44-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]