Villa Badoer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villa Badoer
Image illustrative de l'article Villa Badoer
Présentation
Période ou style Palladianisme
Type Villa veneta
Architecte Andrea Palladio
Protection  Patrimoine mondial (1994)
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Province Rovigo
Localité Fratta Polesine
Localisation
Coordonnées 45° 01′ 49″ N 11° 38′ 24″ E / 45.0304, 11.6445° 01′ 49″ Nord 11° 38′ 24″ Est / 45.0304, 11.64  

Géolocalisation sur la carte : Italie du Nord

(Voir situation sur carte : Italie du Nord)
Villa Badoer

La Villa Badoer est une villa veneta sise à Fratta Polesine (Rovigo), en Vénétie, Italie, construite par l'architecte Andrea Palladio en 1556.

Ces villas, ainsi que le centre historique de la ville de Vicence sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Historique et description[modifier | modifier le code]

La Villa Badoer est une villa de la Polésine, commanditée par Francesco Badoer, noble vénitien qui désirait investir dans l'agriculture. La Polésine est une vaste terre agricole marécageuse de la plaine du . Probablement construite en 1556, la villa est conçue comme un bâtiment agricole utilitaire, bien qu'elle offre l'aspect d'un vaste temple romain avec une façade à fronton triangulaire et colonnes ioniques, très surélevé pour surmonter les inondations, accessible par un immense escalier droit à trois volées.

Les communs en avant-cour sont masqués par des barchesses, portiques latéraux d'ordre dorique s'étendant comme des bras répartis symétriquement en deux quarts de cercle[1].

La villa est la propriété de l'État.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wundram, Pape, Marton, Andrea Palladio, un architecte entre la Renaissance et le Baroque p. 112-117

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Manfred Wundram, Thomas Pape, Paolo Marton, Andrea Palladio, un architecte entre la Renaissance et le Baroque, Taschen, 1989, 248 p. (ISBN 3822801593), p. 112-117

Liens externes[modifier | modifier le code]