Viktor Ullmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ullmann.

Viktor Ullmann

Description de l'image  Viktor Ullmann.jpg.
Naissance 1er janvier 1898
Teschen, Moravie-Silésie,
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès 18 octobre 1944 (à 46 ans)
Auschwitz-Birkenau (Pologne),
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Activité principale compositeur
Lieux d'activité Vienne, Prague, Theresienstadt
Maîtres Alexander von Zemlinsky
Distinctions honorifiques Prix Hertzka

Viktor Ullmann (né le 1er janvier 1898 à Teschen, Autriche-Hongrie, aujourd’hui Český Těšín, Tchéquie – mort gazé le 18 octobre 1944 à Auschwitz-Birkenau) était pianiste et compositeur tchèque (la Bohème appartenant au moment de sa naissance à l'Empire austro-hongrois).

Biographie[modifier | modifier le code]

Issus de familles juives, ses parents s'étaient convertis avant sa naissance à la religion catholique. Son père Maximilian a pu, en tant que juif converti, entreprendre une carrière d'officier. Pendant la Première guerre mondiale, il devint colonel et fut anobli. Viktor fréquenta à partir de 1909 un lycée de Vienne en Autriche. Ses aptitudes et son inclinaison pour la musique le rapprochèrent assez tôt d'Arnold Schönberg et de son cercle d'élèves. Dès la fin de ses études, il accomplit volontairement son service militaire. Après son affectation sur le front italien (à Isonzo) une autorisation de poursuivre ses études lui fut accordée, dont il avait besoin pour commencer des études de droit à l'Université de Vienne. Début octobre 1918, il fut également accepté dans le cours de composition de Schönberg où il étudia la forme, le contrepoint et l'orchestration. Ullmann était un pianiste distingué qui n'ambitionnait toutefois pas une carrière de soliste.

En mai 1919 il interrompit ces deux cycles d'étude et quitta Vienne pour Prague afin de se consacrer entièrement à la musique. Son maître était alors Alexander von Zemlinsky qui était entre autres (il le restera jusqu'en 1927) chef d'orchestre au Nouveau Théâtre allemand de Prague. En 1923 il entame avec "7 Liedern mit Klavier" ("7 Lieder avec piano") une série de premières représentations pleines de succès qui durera jusqu'au début des années 1930 ("Sieben Serenaden" : "Sept sérénades").

Jusqu'à la déportation, son œuvre comporte 41 opus et comprend trois sonates pour piano, des cycles de Lieder de différents poètes, des opéras et le concerto pour piano opus 25, qu'il donne en décembre 1939, 9 mois avant l'entrée des troupes allemandes à Prague. La plus grande partie de ces œuvres a disparu : les manuscrits ont été vraisemblablement perdus pendant la période d'occupation allemande.

Sa musique est plus tournée vers le rythme que vers le contrepoint. Son œuvre la plus connue est l’opéra "Der Kaiser von Atlantis" composé et créé en 1944 dans le camp de concentration de Theresienstadt, et qui est devenu l’ouvrage symbole de la destruction de plusieurs générations d’artistes juifs.

Repères[modifier | modifier le code]

  • 1898, le 1er janvier : naissance à Teschen (Silésie autrichienne).
  • 1909-16 Scolarité à Vienne.
  • 1916-18 Service militaire volontaire; Montée au front; Avancement au grade de lieutenant
  • 1918 Étudiant à l'Université de Vienne (Droit) au "Séminaire de composition" de Schönberg
  • 1920 À l'automne : chef de chœur d'Alexander von Zemlinsky au Nouveau théâtre allemand de Vienne à Prague; plus tard (1922-27) chef d'orchestre
  • 1925 Composition des "Schönberg-Variationen" (Variations Schönberg) pour piano (Première représentation en 1926 à Prague)
  • 1929-1931 Compositeur et chef d'orchestre de musique de scène au "Schauspielhaus" de Zurich
  • 1931-1933 Libraire à Stuttgart (Propriétaire de la bibliothèque Novalis d'anthroposophie)
  • 1933 Fuite de Stuttgart; retour à Prague
  • 1935-1937 Cours de composition chez Alois Hába
  • 1936 Prix Hertzka pour l'opéra "Der Sturz des Antichrist" (op. 9)
  • 1939 Début de la persécution des juifs dans le Protectorat de Bohème et Moravie
  • 1942 le 8 septembre déportation à Theresienstadt; dans la prétendue "organisation des loisirs" ("Freizeitgestaltung") il est actif comme compositeur, chef d'orchestre, pianiste, organisateur, pédagogue et critique musical.
  • 1944 le 16 octobre transport à Auschwitz-Birkenau, où il est gazé le 18 octobre.

Les œuvres composées à Prague[modifier | modifier le code]

Œuvre Année Opus original Remarques
Drei Männerchöre a cappella (Trois chœurs d'hommes a cappella) 1919 Opus 1
Lieder mit Orchester (Lieder avec orchestre) 1921 Opus 2
Abendlied (Claudius) für Chor, Soli und Orchester (Chant du soir, Claudius, pour chœur, solistes et orchestre) 1922 Opus 3
Musik zu einem Märchenspiel (Weihnachtsspiel "Wie Klein Else das Christkindlein suchen ging") (Musique pour un prince charmant) 1922 Première représentation Prague 1922
Sieben Lieder mit Klavier (Sept lieder avec piano) 1923 Opus 4 Première représentation Prague 1923, Fête de la musique de l'IGNM Prague 1924
Opus 1 - 1. Streichquartett (Quartet à cordes) 1923 Opus 5 Première représentation Prague 1927
Sieben Lieder mit Kammerorchester (Sept Lieder avec orchestre de chambre) 1924 Opus 6 Première représentation Prague 1924
Symphonische Phantasie (aussi sous le titre: "Solokantate für Tenor und Orchester") (Fantaisie symphonique (aussi sous le titre : cantate soliste pour ténor et orchestre) 1924 Opus 7 Première représentation Prague 1925
Bühnenmusik zu "Der Kreidekreis" (Klabund) (Musique de scène pour "Der Kreidekreis") 1924 Première représentation Prague 1925
(21) Variationen und Doppelfuge über ein kleines Klavierstück von Schönberg (op. 19, 4) 1925 Opus 9 Première représentation Prague 1926
Opus 2 - Oktett (aussi sous le titre: "Oktettino") 1924 Opus 8 Première représentation Prague 1926
Trio für Holzbläser 1926 Opus 10
Opus 4 - Konzert für Orchester (porte aussi les titres de "Symphonie nº 1" et Symphonietta") 1928 Opus 11 Première représentation Prague 1929
(5) Variationen und Doppelfuge über ein kleines Klavierstück von Arnold Schönberg (für Klavier) 1929 Première représentation Prague 1929. Erhalten blieb die Abschrift eines Pragueer Kopisten. Fête de la musique de l'IGNM Genf 1929.
Opus 5 - Sieben kleine Serenaden für Gesang und 12 Instrumente (Texte: Ullmann) 1929 Première représentation Francfort-sur-le-Main 1931.
Opus 6 - Peer Gynt (Ibsen). Opéra 1927-29 Achevé après 1938.
Opus 3 a - (9) Variationen und Doppelfuge über ein Thema von Arnold Schönberg für Klavier (Variations et double fugue sur un thème d'Arnold Schönberg pour piano) 1933/34 Édition à compte d'auteur: Prague 1939.
Opus 3 b - Variationen, Phantasie und Doppelfuge über ein kleines Klavierstück von Schönberg für Orchester 1933/34 Hertzka-Preis 1934. Première représentation Prague 1938. In der Abschrift zweier Pragueer Kopisten blieb ein Satz Orchesterstimmen erhalten.
Opus 7 - 2. Streichquartett 1935 Première représentation Prague 1936. Fête de la musique de l'IGNM Londres 1938.
Opus 8 - (Sieben) Elegien für Sopran und Orchester 1935 Première représentation Prague 1936 (drei Stücke). Im Autograph erhalten blieb Opus 8, 2: "Schwer ist's das Schöne zu lassen" (Steffen).
Opus 9 - Der Sturz des Antichrist. Bühnenweihefestspiel in 3 Akten (Steffen) 1935 Prix Hertzka 1936. Im Autograph erhalten blieben die Partitur und ein teilweise vom Komponisten geschriebener Klavierauszug.
Opus 10 - 1. Klaviersonate 1936 Édition à compte d'auteur: Prague 1936. UA Prague 1936. Fête de la musique de l'IGNM New York 1941.
Opus 11 - Chinesische Melodramen (aussi sous le titre "Galgenlieder") 1936 Première représentation Prague 1936 (4 pièces).
Opus 12 - Huttens letzte Tage (C.F. Meyer), Symphonie lyrique pour Ténor, Baryton et Orchestre 1936/37 (?)
Opus 13 - Missa symphonica für Chor, Soli, Orchester und Orgel ("zu Ehren des Erzengels Michael") 1936
Opus 14 - Drei Chöre a cappella (aussi sous le titre "Rosenkreuzer-Kantate") 1936
Opus 15 - Oster-Kantate (aussi sous le titre "Kammer-Kantate") für gemischten kleinen Chor und 6 Instrumente 1936
Opus 16 - Sonate für Viertelton-Klarinette und Viertelton-Klavier 1936 Première représentation Prague 1937. Erhalten blieb nur das Autograph der Klarinetten-Stimme.
Opus 17 - Six Lieder (Steffen) pour soprano et piano 1937 Édition à compte d'auteur: Prague 1937. Première représentation Prague 1937.
Opus 18 - Lieder (Kraus, Goethe, Novalis) (auch unter dem Titel "Liederzyklus II") 1937 (?)
Opus 19 - 2. Klaviersonate 1938/39 Édition à compte d'auteur: Prague 1939. Première représentation Prague 1940.
Opus 3 c - Variationen und Doppelfuge über ein Thema von Arnold Schönberg 1939 la photocopie du manuscrit est conservée.
Opus 20 - Geistliche Lieder für hohe Stimme und Klavier 1939/40 Édition à compte d'auteur: Prague 1940. Première représentation Prague 1940.
Opus 21 - Lieder (Brezina) 1929/39 (?)
Opus 22 - Kinderlieder 1939/40 (?)
Opus 23 - Der Gott und die Bajadere (Goethe) pour baryton et piano 1940 (?) Première représentation Prague 1940.
Opus 24 - Slawische Rhapsodie für Orchester und obligates Saxophon 1939/40 Édition à compte d'auteur: Prague 1940. (imprimé comme "Opus 23")
Opus 25 - Concerto pour piano 1939 Manuscrit conservé; Édition à compte d'auteur: Prague 1940.
Opus 26 - Cinq chants d'amour (Huch) pour soprano et piano 1939 Édition à compte d'auteur: Prague 1939.
Opus 27 - Lieder des Prinzen Vogelfrei (Nietzsche) 1940
Opus 28 - 3. Klaviersonate 1940 Édition à compte d'auteur: Prague 1940. (imprimé comme "Opus 26")
Opus 29 - Drei Sonette aus dem Portugiesischen (Barett-Browning/Rilke) für Sopran und Klavier 1940 Édition à compte d'auteur: Prague 1940. Première représentation Prague 1940.
Opus 30 - Liederbuch des Hafis für Bass und Klavier 1940 Édition à compte d'auteur: Prague 1940. Première représentation Prague 1940 d'après "Nachdichtungen der Lieder und Gesänge des Hafis" volume 2 de Hans Bethge (zuerst 1910 im Insel-Verlag, Leipzig erschienen, die Neuauflage des Hafisbandes beim YinYang-Media Verlag: ISBN 3-935727-03-8). (Lien: http://www.yinyang-verlag.de/BethgeHafis.htm et survol des Bethgeschen Hafisnachdichtungen: http://www.yinyang-verlag.de/Bethgekomponisten.htm
Opus 31 - Nachlese (Lieder) 1940 (?)
Opus 32 - Krieg. Cantate pour baryton 1940 (?)
Opus 33 - Die Heimkehr des Odysseus. Opéra 1940/41 (?)
Opus 34 - Six Sonnets (Labé) pour soprano et piano 1941 Édition à compte d'auteur: Prague 1941.
Opus 35 - Sechs Gesänge für Alt oder Bariton und Klavier 1941 (?)
Opus 36 - Der zerbrochene Krug (Kleist). Oper 1941/42 Édition à compte d'auteur 1942.
Opus 37 - Trois Lieder (C.F. Meyer) pour baryton et piano 1942 En autographe "renouvelé à Theresienstadt"). Première représentation Theresienstadt 1943.
Opus 38 - 4. Sonate pour piano 1941 Édition à compte d'auteur: Prague 1941.
Opus 39 - Sonate pour violon et piano 1937 (?) Seule la copie de la partie de violon a été conservée. Première représentation prévue: Prague 1938.
Opus 40 - Konzertarie (tiré de "Iphigenie" de Goethe) 1942 (?)
Opus 41 - Six Lieder (H.G. Adler) 1942 (?)

Les œuvres composées au camp de concentration de Theresienstadt[modifier | modifier le code]

Œuvre Année Opus Remarques
Trois Lieder pour baryton (C.F. Meyer) 1942 Comp. Opus 37. Datation finale: 4 novembre 1942.
3. quartet à cordes (in einem Satz) 1943 Conservé comme copie du manuscrit. Compté comme Opus 46. Datation finale : 23 janvier 1943.
Automne (G. Trakl) pour soprano et trio à cordes 1943 Manuscrit conservé. Datation finale: 24 janvier 1943.
(2) Lieder der Tröstung (Albert Steffen) pour voix profondes et trio à cordes 1943 Manuscrit conservé.
Dix chœurs yiddish et hébraïques (Chœurs d'hommes, chœurs de femmes et chœurs mixtes) 1943 La copie a été conservée (Copistes de Theresienstadt).
Musique de scène pour une pièce de François Villon 1943 Première représentation à Theresienstadt 20 juillet 1943.
Wendla im Garten (Frank Wedekind) pour partie chorale et piano 1943 Manuscrit conservé. Datation finale: 1918 - 1943.
5. Sonate pour piano 1943 Manuscrit conservé. Compté comme Opus 45. Schlussdatierung: 27 juin 1943.
(2) Lieder d' Hölderlin pour partie chorale et piano 1943/44 Manuscrit conservé.
Immer inmitten (H.G. Adler). Cantate pour Mezzo-Soprano et piano 1943 Le manuscrit de 2 lieder a été conservé. Première représentation à Theresienstadt 30. Oktober 1943.
6. Sonate pour piano 1943 Manuscrit conservé. Compté comme Opus 49. Comp. "Kaiser von Atlantis". Datation finale: 1er août 1943. Première représentation à Theresienstadt avant le 30 octobre 1943.
Der Mensch und sein Tag (H.G. Adler). 12 Lieder pour partie chorale et piano 1943 Manuscrit conservé. Compté comme Opus 47. datation finale: 4 septembre 1943.
Chansons des enfants françaises [!] pour voix et piano. 1943 Un Lied ("Little Cakewalk") manuscrit conservé. Date de dédicace: 27 septembre 1943.
Trois Lieder chinois pour partie chorale et piano. 1943 Manuscrit conservé pour 2 d'entre eux. Datation finale: octobre 1943.
L'Empereur d'Atlantis ou le refus de mourir. Pièce en un acte (Kien) 1943/44 Manuscrit conservé. Compté comme Opus 49 (Comp. 6. sonate pour piano) Début de la composition: juin/juillet 1943; Datation finale: 13 janvier 1944. Révision ("Wahnsinns-Terzett"): août 1944.
Don Quichotte. Ouverture pour piano (Esquisse) 1943 Manuscrit conservé. Datation finale: 21 mars 1944.
Le 30 mai 1431. Libretto pour un opéra "Jeanne d'Arc" (2 actes) 1944 Manuscrit conservé. Datation de l'avant-propos: 16 mai 1943.
Trois lieder yiddish pour partie chorale et piano 1944 Manuscrit conservé. Compté comme Opus 53 Datierung (1. Lied): 25. Mai 1944.
Die Weise von Liebe und Tod (Rainer Maria Rilke). 12 pièces pour récitant et orchestre ou piano (Esquisse) 1944 Manuscrit conservé. Première représentation avant le 28 septembre 1944. Datation finale : 12 juillet 1944.
7. Sonate pour piano 1944 Manuscrit conservé. Date sur la page de titre: 22 août 1944.
Fantaisie du soir (Hölderlin) pour partie chorale et piano 1944 Manuscrit conservé.
Cadences aux concertos de piano de Beethoven (Nr. 1 et 3) 1944 Manuscrit conservé. Compté comme Opus 54
Trois chœurs d'enfants hébraïques (a cappella) 1944 Conservé sous la forme d'une copie (copiste de Theresienstadt).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Quatuor Op. 46, N° 3, avec, de Gideon Klein : Trio, Fantaisie a Fuga, Sonata pro Klavir, Quatuor Op. 2, par le Hawthorne String Quartet, "Musique de Chambre de Theresienstadt 1941-1945", un CD Channel Classics, 1991. Le livret contient une documentation en français.
  • Der Kaiser von Atlantis, Opéra interprétépar le Gewandhaus de Leipzig dirigé par Lothar Zagrosek, avec Michael Kraus, Walter Berry, Iris Vermillon; Hölderlin-Lieder, par Iris Vermillon et Jonathan Alder. Un CD Decca, collection "Entartete Musik", 1994. Le livret de l'opéra contient une traduction en français.
  • Der Sturz des Antichrist, opéra en trois actes, livret de Albert Steffen, Chœur et Orchestre philharmonique de Bielefeld, dirigé par Rainer Koch. 2 CD, CPO, 1996. Le livret contient une documentation en français, mais le texte de l'opéra est seulement donné en allemand et en anglais.
  • Songs, par Petr Matuszek, Ales Kanka, Pavel Eret, Libor Kanka, Vladan Koci, 1 CD Supraphon, 1997. Regroupe les cycles de lieder : Lieder Buch des Hafis, Op. 30; Der Mensch und sein Tag, Op. 47; Geisltliche Lieder, Op. 20; Drei Lieder sur des textes de Ferdinand Meyer; Drei Chinesische Lieder. Le livret contient une documentation en français.

Documentaires[modifier | modifier le code]

"En juillet 1944, Viktor Ullman, incarcéré depuis deux ans au camp de Theresienstadt, écrit une œuvre pour piano et récitant inspiré d’un poème de R. M. Rilke. Quelques semaines plus tard, il est déporté à Auschwitz où il trouve la mort. La partition confiée à un ami sera sauvée mais restera longtemps inconnue. Aujourd’hui, plusieurs musiciens, fascinés par cette œuvre, travaillent à la faire connaître".

  • Passagers étrangers - Sur les traces de Viktor Ullmann, DVD Capriccio, 2003, avec la Symphonie no 2 dirigée par James Conlon, Gürzenich-Orchester Kölner Philharmoniker.
  • Témoin et victime de l'Apocalypse - Viktor Ullmann comme observateur d'artillerie dans la Première Guerre mondiale, témoin de l'attaque de poison à la Isonzofront le 24 octobre 1917 et la Seconde Guerre mondiale en tant que victimes de la destruction par des gaz toxiques, le 18 octobre 1944 à Auschwitz Catalogue de l'exposition de Herbert Gantschacher, Vienne-Arnoldstein-Prora ARBOS 2007/2008

Liens externes[modifier | modifier le code]