Viguerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viguerie (homonymie).

Une viguerie ou vicaria est une juridiction administrative médiévale dans le Sud de la France (Occitanie) et en Catalogne. Elle tient son nom de celui du lieu où elle était rendue, le vicus, c'est-à-dire le bourg, d'une certaine importance, sans être obligatoirement pour autant un chef-lieu de cité.

Apparue à l'époque carolingienne, la viguerie est au départ le siège d'une juridiction civile et criminelle rendue au nom du comte ou du vicomte. Cependant, avec le déclin du pouvoir local et l'accroissement du pouvoir des juridictions royales, la viguerie est devenue la juridiction la plus petite, ne traitant plus de la haute justice pour ne s'occuper que des affaires courantes. Elle est administrée par un viguier (qui est aujourd'hui un nom de famille relativement répandu dans le sud de la France), c'est-à-dire un juge dont les compétences varient, selon les régions et les époques, du juge de cour d'assises à celui de juge de paix rural.

Les vigueries ont disparu en grande majorité sous Louis XV en 1749, à la suite d'un édit supprimant les petites juridictions.

Cependant, dans plusieurs régions comme en Provence, elles ont survécu jusqu'à la Révolution. Dans le Languedoc, le Rouergue et le Carladez, elles devinrent des tribunaux d'appeaux (premier degré d'appel).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]