Vietcong (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vietcong (homonymie).
Vietcong
image

Éditeur Gathering of Developers, Take Two Interactive
Développeur Pterodon, Illusion Softworks

Date de sortie avril 2003
Version 1.60
Genre tir subjectif
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur (1 à 64 joueurs)
Plate-forme Windows
Média 2 CD
Langue Anglais sous titré Français
Contrôle clavier/souris

Évaluation ESRB : Teen (T)
Moteur Ptero-Engine II
Configuration minimum - PC
Processeur 700 MHz
Mémoire vive 256 Mo
Carte graphique 16 Mo (compatible DirectX 8.1)
Espace disque 1.8 Go

Vietcong est un jeu vidéo de tir subjectif ayant pour cadre la guerre du Viêt Nam, sorti en 2003 et fonctionnant sur Windows. Le jeu a été développé par Pterodon et Illusion Softworks puis édité par Gathering of Developers et Take Two Interactive.

Une suite, Vietcong 2, est sortie en 2005.

L’histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire se déroule en 1967, au début de la guerre du Viêtnam. Le personnage principal est le sergent chef Steve R. Hawkins des forces spéciales américaines, chargé des renseignements. Il est muté au camp de Nui Pek situé sur les hauts plateaux du sud Viêt Nam, à quelques kilomètres de la frontière cambodgienne. Lui et son équipe ont pour mission d’entraîner les milices locales, les CIDG, d’éliminer la résistance Vietcong et surtout de bloquer une partie de « la Piste Hô Chi Minh » qui passe non loin de la. Les bérets verts mènent ainsi leur propre guerre alors qu’une autre totalement différente se déroule en d’autres points du Viêt Nam.

L’équipe[modifier | modifier le code]

  • Steve R. Hawkins est sergent chef au camp avancé de Nui Pek, sur les hauts plateaux du Sud Viêt Nam. Il est le chef d’équipe du petit contingent américain, chargé du renseignement.
  • Peter Defort est sergent chef. Son rôle au sein du petit contingent américain est opérateur radio.
  • Joe Crocker est le médecin de la base américaine.
  • C.J. Hornster est le mitrailleur et le spécialiste en armement lourd du camp de Nui Pek.
  • Thomas Bronson, est sergent et sapeur.
  • Le Duy Nhut, « Nhut », est un sergent des forces sud-vietnamiennes et guide.

Particularités du jeu[modifier | modifier le code]

Outre les graphismes de qualité pour l’époque, les concepteurs du jeu ont effectué des recherches poussées sur la guerre du Viêt Nam, que ce soit au niveau des événements, des lieux ou encore des objets. Ainsi les décors, les armes, les uniformes, les véhicules, etc. sont reproduits avec une grande fidélité, ce qui permet une immersion complète dans la guerre du Viêt Nam. Ainsi plusieurs lieux sont reproduit à l'identique comme les tunnels de Củ Chi par exemple.

Bande son[modifier | modifier le code]

La bande son a été choisie pour mettre le joueur dans l’ambiance des années 1960 ; entre chaque mission, il peut allumer la radio et entendre Double-J, le présentateur radio vedette de l’AFVN (en) (radio des forces armées américaines au Viêt Nam), introduire des morceaux comme :

Extensions[modifier | modifier le code]

Il existe quatre add-ons pour Vietcong, l'un sur support CD-ROM, les trois autres téléchargeables gratuitement sur Internet :

  • Fist Alpha. C’est un peu le « prologue » à Vietcong. On y incarne le Sergent Douglas, prédécesseur d’Hawkins à Nui Pek. Au reste tous les personnages sont les mêmes si ce n’est Nhut, remplacé par un certain Nguyen. C'est l’add-on officiel disponible sur CD.
  • Red Dawn ajoute une mission solo du côté américain et une campagne Vietcong en mode multijoueur (add-on officiel).
  • Strike Force offre plusieurs nouvelles cartes en mode multijoueur (add-on non officiel).
  • Rising Sun propose quelques missions solo du côté américain et plusieurs nouvelles cartes en mode multijoueur (add-on non officiel).

Une version console verra le jour également:

  • Purple Haze qui est un fait une compilation de Vietcong et de son add-on Fist-Alpha dans un boîtier contenant quatre CD-ROM. Cette version est sortie sur PC, PlayStation 2 et Xbox.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]