Viessmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viessmann

alt=Description de l'image Viessmann-logo.svg.
Création 1917
Dates clés 1945
Fondateurs Johann Viessmann,
père de Hans Viessmann
Personnages clés Hans Viessmann (fondateur)
Forme juridique Société anonyme (SA)
Slogan Climate of innovation (anciennement : mehr als wärme, « bien plus que la chaleur »)
Siège social Drapeau d'Allemagne Allendorf (Allemagne)
Direction Martin Viessmann
Activité Chauffage
Produits Chaudières gaz, fioul, solaire, panneaux solaires, chauffe-eau, chauffe-bains, pompes à chaleur
Société mère Viessmann SAS
Effectif 9 600
Site web Viessmann France
Chiffre d’affaires 1,86 milliard d'€
Un stand de l'entreprise à l'Hannover Messe 2012.
Sponsoring en compétition moto.

Viessmann est une entreprise d'origine allemande, qui s'est spécialisée dans la construction et la vente de chaudières de chauffage central. Elle développe plusieurs types de chaudières, à bois, au gaz, au fioul, à l'énergie solaire, ainsi que des pompes à chaleur. Cette entreprise possède de nombreuses filiales dans le monde.

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts à Hof

Les racines du groupe Viessmann se trouve dans le village de Hof. Johann Viessmann, né en 1879 à Kulmbach, y vit et travaille en tant que maître ferronnier. En 1917, de retour de la Première Guerre mondiale, il s'installe à son propre compte et fabrique des machines agricoles. Fantaisie, inventivité et habilité manuelle font qu'il ne se contente pas de produire des machines agricoles.

Il répare aussi bien des machines textiles que, ce qui était encore un miracle de technologie à l'époque, des voitures. C'est ainsi que la ferronnerie de Johann Viessmann se développe en « établissement de production de machines, soudure autogène et garage automobile ».

Des chaudières en tôle d'acier

Suivant les conseils de Hofer Gärtner, Johann Viessmann commence à produire des chaudières en 1928. Le marché du chauffage est alors dominé par des entreprises produisant des chaudières en fonte. Johann Viessmann entrevoit rapidement les améliorations possibles de ces chaudières qui sont conçues en se basant sur les techniques de la fonte. En peu de temps il réussit à développer une nouvelle génération de chaudières et à les produire dans son atelier.

Au début les chaudières sont faites de tuyaux soudés ensemble à l'autogène. Johann Viessmann utilise des tuyaux car ils sont résistants à la pression et facile à travailler. Les chaudières nécessitent moins de combustibles et délivrent plus rapidement la chaleur que les chaudières en fonte. Ces avantages séduisent. Les exploitations horticoles du village et des environs installent ces chaudières économiques.

Le chauffage central s'impose

Le chauffage central s'impose de plus en plus dans les foyers et les industries. Johann Viessmann introduit la soudure à l'arc électrique dans ses usines permettant d'augmenter les cadences de soudures et de diminuer les déformations thermiques. Cette nouvelle technique débouche sur de nouveaux design de chaudières. À la place des tuyaux, il utilise des tôles pour fabriquer les échangeurs thermiques. Cette conception permet de produire des chaudières de plus petites puissances et des chaudières à combustion inversée à un prix compétitif qui permettent de chauffer plus économiquement.

Il dépose pour ses chaudières des brevets. Suite au contrat de licence avec une entreprise de la Hesse, Johann Viessmann quitte Hof en 1937 pour installer une production de plus grande envergure. À Allendorf sur Eder, il construit une usine qui deviendra la maison mère actuelle du groupe Viessmann. À cette époque, 30 ouvriers sont employés à l'usine.

Les chaudières en acier d'Allendorf

Même pendant la Seconde Guerre mondiale, des chaudières en acier sont produites dans l'usine d'Allendorf. Hans Viessmann, fils du fondateur de l'entreprise, est soldat dans une unité spéciale de technologie radio de pointe. Pendant ses loisirs, Hans Viessmann se consacre aux brouillons de nouvelles chaudières. Avec une pochette remplie de dessins et d'idées, il rentre à la maison en 1945.

En 1947, Hans Viessmann reprend l'entreprise de son père qui compte 37 employés. Il est soucieux de moderniser l'entreprise avec des technologies de production modernes et à grandes cadences, et d'adapter les chaudières aux impératifs techniques. Paré à la réforme monétaire, le personnel est passé à 100 employés. L'entreprise est le centre de l'économie du village et du canton de Frankenberg.

Le fioul supplante les combustibles solides

Le début des années 1950 est un tournant majeur pour le monde du chauffage : le fioul s'impose dans un marché jusqu'alors dominé par les combustibles solides, principalement le charbon. Le fioul permet l'automatisation complète du processus de chauffage et rend possible la production d'eau chaude sanitaire à grande échelle. Avec le chauffage au fioul, les systèmes inertes de chauffages à gravitation sont remplacés par pompes de circulation permettant une régulation rapide. On passe ainsi à une installation close avec des vases d'expansion remplaçant les installations ouvertes. Dans cette phase de réorientation, Viessmann développe des chaudières fioul ainsi que des chaudières charbon-fioul avec préparateur ECS (eau chaude sanitaire) intégré - les premières chaudières mixtes.

Chaudière mixte Triola

En 1957, à la Hannover Messe, Viessmann présente un programme de chauffage très avancé pour l'époque. Parmi les nouveautés, une chaudière mixte pour combustibles solides et fioul : la chaudière Triola. La chambre de combustion est optimale pour la combustion du fioul et ne nécessite pas de chemise comme c'est le cas dans les autres chaudières fioul. Peu de manipulations sont nécessaires pour passer du fioul aux combustibles solides avec cette chaudière. Ces avantages des nouvelles chaudières en acier vont faire bouger le marché du chauffage qui jusqu'alors était encore dominé par les chaudières en fonte. La chambre de combustion optimale, l'absence de chemise et la possibilité de monter un préparateur ECS rendent les chaudières Viessmann populaires. L'ère des chaudières en acier commence.

Intérêt croissant des techniques de régulation

Avec l'arrivée de l'allumage automatique, la technique de la régulation électronique gagne en importance. Un mélangeur 4 voies devient partie intégrante de la chaudière.

Production[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]