Vieques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vieques
Vue aérienne de Vieques
Vue aérienne de Vieques
nothumb
nothumb
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Archipel Petites Antilles
Coordonnées 18° 07′ 37″ N 65° 25′ 26″ O / 18.126944, -65.42388918° 07′ 37″ N 65° 25′ 26″ O / 18.126944, -65.423889  
Superficie 134,4 km2
Point culminant Monte Pirata (300 m)
Administration
Territoire non-incorporé organisé Porto Rico
Municipalité Vieques
Démographie
Population 9 531 hab. (2000)
Densité 70,92 hab./km2
Plus grande ville Isabel Segunda (Porto Rico)
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-4

Géolocalisation sur la carte : Porto Rico

(Voir situation sur carte : Porto Rico)
Vieques
Vieques
Îles des États-Unis

Vieques est une île-municipalité de Porto Rico. Elle est située à 16 km au sud-est de l'île principale de Porto Rico.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte géographique de l'île

Histoire[modifier | modifier le code]

Période précolombienne[modifier | modifier le code]

Des indices archéologiques suggèrent que Vieques fut habitée par d'anciennes populations originaires d'Amérique, qui quittèrent le continent éventuellement entre 3000 et 2000 ACN. Cependant, l'estimation de ces dates varie fortement, et un squelette fossilisé d'un homme vieux de 10 000 ans découvert à la fin des années 1980 dans le centre de la région sud de l'île indique une présence beaucoup plus récente[réf. nécessaire]. Ces tribus possédaient une culture de l'âge de pierre et étaient probablement des pêcheurs et des chasseurs-cueilleurs.

L'île est notifiée pour la première fois par un Européen par Christophe Colomb, en même temps que Porto-Rico, lors de son deuxième voyage aux Amériques.

L'armée américaine à Vieques[modifier | modifier le code]

L'île de Vieques a été occupée pendant plus de 60 ans par l'armée américaine. Après avoir déplacé la population, la majeure partie de l'île servit de camp d'entrainement et d'essai de missiles et autres armements.

Préoccupée par le danger pour la population et pour l'environnement, une importante campagne de désobéissance civique et des manifestations eurent lieu dans l'île pendant plusieurs années pour interpeler l'opinion internationale. De nombreuses arrestations fédérales eurent lieu à cette période malgré le soutien général de la population, des forces politiques locales et d'artistes reconnus internationalement. Finalement, le contrat de réquisition par l'armée américaine n'a pas été renouvelé et le 1er mai 2003, George W. Bush annonce le retrait de l'armée de Vieques.

Depuis le départ de l'armée, l'île est la cible de nombreuses spéculations immobilières et les prix des terrains se sont envolés.

Économie[modifier | modifier le code]

Le tourisme et les cultures d'agrumes, de bananes, d'avocats, et de canne à sucre sont les principales ressources économiques de Vieques.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Cette île, bien que très jolie, est surtout connue pour son camp d'entraînement des Forces armées des États-Unis. Elle est accessible par bateau en 1 h depuis Fajardo, ou en 30 minutes depuis la petite île de Culebra, et par avion depuis San Juan en 20 minutes. L'île est un lieu réputé pour la plongée sous-marine, et abrite surtout l'une des trois baies bioluminescentes de Porto-Rico, appelée Mosquito bay.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Culture[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs petits festivals culturels durant l'année.