Victory Monument

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Victory Monument (Chicago))
Aller à : navigation, rechercher
Victory Monument
Le Victory Monument vu de face.
Le Victory Monument vu de face.
Présentation
Architecte John A. Nyden et Leonard Crunelle
Date de construction 1927
Destination actuelle Monument aux morts
Protection Chicago Landmark
National Register of Historic Places
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Illinois
Localité Chicago
Adresse 329 E 35th St.
Localisation
Coordonnées 41° 49′ 52″ N 87° 37′ 03″ O / 41.83105833, -87.6174222241° 49′ 52″ Nord 87° 37′ 03″ Ouest / 41.83105833, -87.61742222  

Géolocalisation sur la carte : Chicago

(Voir situation sur carte : Chicago)
Victory Monument

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Victory Monument

Le Victory Monument (en anglais: Monument de la Victoire) à Chicago (Illinois, États-Unis) a été érigé en 1927 par les architectes John A. Nyden et Leonard Crunelle pour honorer le huitième régiment de la Garde nationale de l'Illinois, une unité afro-américaine qui a servi la France pendant la Première Guerre mondiale. Il est situé dans le quartier de Bronzeville dans le secteur communautaire de Douglas de la ville de Chicago.

Il a été désigné Chicago Landmark le 9 septembre 1998 par la Commission on Chicago Landmarks qui est un organisme municipal qui a pour mission de sauvegarder des bâtiments, des lieux, des objets ou des districts entiers de la ville de Chicago, leur assurant ainsi une protection légale. Le monument a été ajouté au National Register of Historic Places, le 30 avril 1986.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1908, alors qu'Aaron Montgomery Ward contestait le droit d'utilisation des terres pour ériger Grant Park pour la deuxième fois devant la Cour suprême de l'Illinois, l'Institut d'art de Chicago a proposé d'installer la Fountain of the Great Lakes entre la 35e Street et Grand Boulevard, qui est maintenant nommé la Dr. Martin Luther King, Jr. Drive. Cette intersection accueille aujourd'hui le Victory Monument.

En 1927, l'État de l'Illinois a fait ériger ce monument dans le quartier de Chicago appelé « Bronzeville ». Les noms des 137 membres du Huitième régiment d'infanterie de l'Illinois National Guard, qui ont perdu la vie pendant la Première Guerre mondiale sont inscrits sur un panneau de bronze. Le huitième régiment de la Garde nationale de l'Illinois a été réorganisé comme étant la 370e division d'infanterie américaine.

Ce régiment a vu le jour sur les principaux champs de bataille de la Première Guerre mondiale, se distinguant comme le dernier régiment ayant poursuivi les forces allemandes en retraite dans l'Aisne-Marne de la France, juste avant le 11 novembre 1918, jour de l'Armistice. Le doughboy sur le dessus de l'arbre a été ajouté en 1936[1].

La Bud Billiken Parade est une parade qui existe depuis de nombreuses années et qui se déroule le long de King Drive. Les premières années, la parade commençait entre la 31e Street et King Drive, les années précédentes elle commençait vers le sud jusqu'à la 39e Street et King Drive.

Le jour de la commémoration, une cérémonie a lieu autour du monument.

Le monument représente 4 panneaux et au sommet une sculpture en bronze représentant un soldat qui a été ajouté en 1936. Au nord du monument il y a une cour avec 4 plaques. Les plaques d'honneur rendent hommage à Robert Henry Lawrence, Jr., Truman Gibson, Sr. / Truman Gibson, Jr., Franklin A. Denison, George R. & Giles. Au sud du monument est dressé un mât de trois drapeaux dont le drapeau des États-Unis, le drapeau de la ville de Chicago, et celui du POW/MIA.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :