Victoria de Saxe-Cobourg-Saalfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La duchesse de Kent

Marie-Louise-Victoria de Saxe-Cobourg-Saalfeld, duchesse de Kent (1786 - 1861) est la fille du duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld et d’Augusta Reuss d’Ebersdorf.

De son premier mariage, le 21 décembre 1803, avec Charles, prince de Leiningen (1763-1814), elle a deux enfants : un fils, Charles, et une fille, Feodora (1807-1872), qui épouse le prince de Hohenlohe-Langenbourg.

Sur la proposition de son frère Léopold, veuf de la princesse Charlotte Augusta de Galles, elle épouse en secondes noces, le 29 mai 1818, le prince Edward Augustus, duc de Kent et Strathearn (1767-1820) 4e fils de Georges III roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande et héritier potentiel du trône britannique.

Le 24 mai 1819, elle donne naissance à Londres au palais de Kensington à la future reine du Royaume-Uni et impératrice des Indes Victoria (1819-1901)[1].

Marie-Louise-Victoria de Saxe Cobourg s'éteint le 16 mars 1861 à Frogmore House, près de Windsor.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est fort probable que les Orléans, apparentés et grands amis de la reine Victoria, devaient la rencontrer souvent dans l'entourage de la reine au cours de leur exil anglais