Victor Vignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignon.

Victor Vignon

alt=Description de l'image Groupe-a-auvers-en-1873-a-droite-pissarro-assis-cezanne-guillaumin-cordey-et-vignon.jpg.
Nom de naissance Victor Vignon
Naissance 1847
Villers-Cotterêts
Décès 1909
Meulan
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités graveur
Maîtres Corot
Mouvement artistique impressionniste
Influencé par Cals, Camille Pissarro

Victor Alfred Paul Vignon, né en 1847 à Villers-Cotterêts, Aisne, décédé et inhumé à Meulan, Seine-et-Oise, en 1909, est un peintre paysagiste et un graveur français appartenant au groupe impressionniste.

Souvent critiqué par les éditorialistes: Roger Marx, Félix Fénéon, l'artiste n'a pas de forte notoriété alors qu'il était très apprécié des collectionneurs[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor est issu d'un milieu aisé. Sa mère, la sculptrice Marie-Noémi Cadiot, (qui avait également le pseudonyme de Madame Claude Vignon), possède un hôtel particulier que Puvis de Chavannes se charge de décorer entre 1850 et 1860[2].

Élève de Camille Corot, conseillé par Adolphe-Félix Cals, Vignon a d'abord travaillé à Clamart, puis à Bougival, puis à La Celle-Saint-Cloud où il a réalisé : Saulaie à Bougival (1877), le Chemin de la plaine à Bougival et la Route de la Jonchère à La Celle-Saint-Cloud[1]. Il déménage ensuite pour Pontoise, puis pour Jouy-le-Comte. Vers 1878-1880, on le retrouve à Auvers-sur-Oise en compagnie de Camille Pissarro, Guillaumin et Paul Cézanne, où il peint des sujets identiques aux leurs : Chemin de Chaponval (1881 La Côte Saint-Nicolas à Auvers (1882), Masures à Auvers (1883)[1].

Il s'installe ensuite à Nesles-la-Vallée à Éragny et à l'Isle-Adam comme Jean-Baptiste Corot[réf. nécessaire].

Vignon est très lié avec Théo et Vincent van Gogh, le docteur Paul Gachet, et le pâtissier-écrivain-peintre Eugène Murer qui lui achète quatre tableaux : Soleil couchant orageux, effet d'automne, Femme à la chèvre, matin d'hiver, Les Peupliers d'or, matin sauvage, Le Dégel[3],[4]. Il est également ami de Frédéric Samuel Cordey et Auguste Renoir.

La critique et les refus[modifier | modifier le code]

Vignon est attaqué dès 1894 par Roger Marx dans la préface de la rétrospective de l'artiste organisée chez Bernheim lui reprochant d'avoir choisi comme initiateurs les maîtres hollandais[2], Il explique ainsi pourquoi Vignon n'a été admis qu'une seule fois au salon : en 1878 avec Les Châtaigniers un soir d'hiver et La Seine à Bougival un soir de printemps : « Cet art réaliste et réfléchi (lui) a attiré systématiquement le refus du Salon[1]. »

Fénéon commente ainsi les dix neuf tableaux présentés par Vignon à l'exposition impressionniste de 1886 : « P.V Vignon empile les rochers, arbres, et maisons, en des ensembles invariables et ternes[1] »

Les expositions et les marchands[modifier | modifier le code]

Pierre-Firmin Martin (1817-1891), marchand de tableaux au 20 rue Mogador puis en 1859 au 52 rue Laffitte, angle du 34 rue Lafayette, il travailla ensuite chez lui au 29 rue Saint Georges. Il est un des rares à acheter et promouvoir les œuvres des impresionnistes, pour lesquels il fut la Providence. En 1874, il est le gérant de la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs, graveurs et organise la première des expositions impressionnistes dans les salons de l'Atelier Nadar au 35 boulevard des Capucines à Paris. Un catalogue est édité au prix de 50 centimes, l'entrée est à 1 franc. Sa fille, peinte par Vincent Van Gogh (Femme près d'un berceau), habitait au 4 rue des Martyrs en 1887, adresse à laquelle résida également Victor Vignon. En 1886, il demeure à Jouy-le-Comte et participe à la huitième et dernière exposition des peintres impressionnistes qui se déroule à la Maison Dorée, aujourd'hui au 20 boulevard des Italiens et 1-3 rue Laffitte. Auguste Renoir ne participe pas. Il a renoncé comme d'autres. Sont présents : Marie Bracquemond, Mary Cassatt, Edgar Degas, Jean-Louis Forain, Paul Gauguin, Armand Guillaumin, Berthe Morisot, Camille Pissarro, Lucien Pissarro, Odile Redon, Henri Rouart, Émile Schuffenecker, Georges Seurat, qui y expose la Grande Jatte, Paul Signac, Charles Tillot, Victor Vignon, Frédéric Zandomeneghi.

[réf. nécessaire]

Postérité[modifier | modifier le code]

Vignon n'a jamais connu le succès des autres impressionnistes. En 1900 c'est grâce au Docteur Viau que l'un de ses tableaux figure à l'exposition universelle de 1900[5]. En 1903, une exposition est organisée pour lui venir en aide. Auguste Renoir conseille à Durand-Ruel de choisir parmi ses petits formats[5]. En 1910, c'est la fille de Berthe Morisot, Julie Manet-Rouart qui obtient de Renoir une toile pour la vente organisée en faveur de Madame veuve Vignon[5].

Parmi les grands collectionneurs possédant des œuvres de Victor Vignon : Georges Viau dont la collection sera dispersée en 1907 et 1909[6], Stumpf, dont la dispersion des collections, en 1906, fait apparaître une quinzaine de toiles de l'artiste[réf. nécessaire] ; Roger Marx possède trois tableaux de Vignon dans sa collection dont on ignore la date d'achat[7]. Maxime Maufra lui achète une toile en 1903, La Rivière.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Répertoriés à ce jour (liste non exhaustive) en ventes publiques : quelque 250 toiles, une douzaine de dessins et quelques estampes.

Dessins, aquarelles, pastels
  • N - D - La Seine à Paris Pastel; Sbd; Dim; H:23 cm × L:32 cm (vente Tajan Paris 3 décembre 2003)
  • N - D - Le lac de montagne Pastel; Sbd; Dim; H:55 cm × L:39 cm (vente Galerie des Chevau-Légers Versailles 26 juin 2005 lot n°:49)
Gravures, estampes
  • 1893 - La Vache à Auvers-sur-OiseEau forte, Dim: H:27 cm × L:25 cm, tirage à 100 exemplaires parue en 1893 dans : L'Estampe Originale(vente France 11 juillet 2006)
  • 1894 - Nature morte eau forte et aquatinte
  • N - D - Moulin à vent estampe eau forte vélin; Dim; H:32 cm × L:25 cm (vente France 15 mai 1993)
Peintures
  • 1869 c La vie à la Campagne HST; Sbd; Dim; H:24,7 cm × L:19 cm (galerie Violon d'Ingres, Le Louvre des Antiquaires Paris)
  • 1870 - Les chemins des écoliers HST;Dim; H:26 cm × L:33,5 cm (vente R-U 25 juin 1998)
  • 1872 c La vie au village HSP; Dim; H:21,5 cm × L:30 cm (vente France 13 mai 2001)
  • 1874 - Bord de Seine à Paris HST; Dim; H:16 cm × L:30 cm (vente France 2 février 1992)
  • 1874 - Paris HST; Dim; H:16 cm × L:30 cm (vente France 29 octobre 2001)
  • 1875 - La route bordée d'arbres HST; SD; Dim: H:46 cm × L:55 cm (vente R-U 25 juin 1996)
  • 1875 - Entrée d'un village HST; SDbg; Dim; H:46 cm × L:55 cm (Collection privée)
  • 1876 - Une dame et les deux enfants HST; Dim; H:12,5 cm × L:18 cm (vente R-U 22 juin 1998)
  • 1879 - Les ormes HSP; Dim; H:11 cm × L:23,5 cm (vente France 30 mai 1999)
  • 1880 c Montmartre, le ma&quis HST; Dim; H:22 cm × L:27 cm (vente France 22 octobre 1997)
  • 1880 - Le hameau de Valhermé HST; SDbg; Dim; H:54 cm × L:65 cm N°inv: Collection Personnaz 45;RF 1937-111 Musée Bonnat à Bayonne, Photo: René-Gabriel Ojéda, RMN (vue de la Sente des jardins, pose des chevalets au no 33 -35 de la rue du Valhermeil, même vue par Paul Cézanne, Léonide Bourges, Camille Pissarro)
  • 1880 c Chemin des Frileuses à Evecquemeont HST; Sbd; Dim: H:46 cm × L:65 cm (Paris Musée du Louvre acquis par don en 1953 affectation au Musée d'Orsay en 1986 n°inv: RF 1953 36; droit photo: Hervé Lewandowski RMN
  • 1880 c Paysage à Auvers-sur-Oise, maisons dans le vallon HST, Sbg; Dim; H:33,5 cm × L:41,5 cm Don au Musée du Louvre en 1911, affectation Musée d'Orsay en 1986, anciennes propriété de la Galerie Bernheim Jeune à Paris don au Luxembourg en 1911. n°inv:RF 2794, droit photo : Gérard Blot, RMN
  • 1881 c Les hauteurs de Triel HST; Dim; H:46 cm × L:55 cm (vente R-U 21 février 1990)
  • 1883 - La Côte Saint-Nicolas à Auvers HST; (Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague)
  • 1884 - Paysage du village HST; Sbd; Dim; H: × L:
  • 1885 - Auvers-sur-Oise HST; SDbg; Dim; H: × L:
  • 1885 - Église et village de Jouy-le-Comte HST; Dim; H:46 cm × L:55 cm (vente France 2 février 1992)
  • 1885 - Chemin des frileuses à Évecquemont HST; Dim; H:46 cm × L:65 cm (Musée d'Orsay, Paris
  • 1886 - Charette dans un paysage HST; Dim; H:46 cm × L:38 cm (vente États-Unis 30 avril 1996)
  • 1887 - Paysans dans les champs HST; Dim; H:45 cm × L:55 cm (vente États-Unis 5 octobre 1989)
  • 1888 - Église du village HST; Dim; H:38 cm × L:56 cm (vente France 6 juin 1997)
  • 1888 - La sente menant au hameau HST; Dim; H:56 cm × L:46 cm (vente France 31 mars 1999)
  • 1890 c Maison et jardin HST; Sbd; Dim; H: × L: (Collection privée)
  • 1893 - Paysage aux meules HST; Dim; H:44 cm × L:60,5 cm (vente France 26 mai 1999)
  • 1895 c Le hameau au printemps HST; Sbd; Dim: H:33 cm × L:46 cm (Galerie Jacques Bailly 2007)
  • 1895 c Le hameau en hiver HST; Sbd; Dim; H:46 cm × L:35 cm (Collection privée)
  • 1895 - La liseuse du livre des ancêtres HST; Dim; H: × L: (vente France 12 mai 1996)
  • 1900 c Village de l'Oise HST; Dim; H:21 cm × L:30 cm (vente France 12 mai 1996)
  • 1905 - La cour de ferme HST; Dim; H:33 cm × L:45,5 cm (vente France 24 novembre 1999)
  • N - D - Les grands poiriers HST; Sbd; Dim; H:51 cm × L:65 cm Anciennement Galerie G. Carmentron 43 rue Laffitte. titrée et située au dos: Chemin de Quinville à la Chayre Seine et Oise (Vente Delvaux Paris 13 décembre 1999)
  • N - D - Pommes et pichet HST; S; Dim; H: × L: (Donation Senn-Foulds)
  • N - D - Cheval au tir HST; Sbg; Dim; H:16 cm × L:28,5 cm réentoilé (vente Chayette et Cheval Paris 25 juin 2009 lot no 9)
  • N - D - La mère et l'enfant se promenant HST; Sbg; Dim; H:32,4 cm × L:41 cm Collection privée
  • N - D - Rue d'Auvers-sur-Oise HST; Sbd; Dim; H: × L: (vente Aguttes 22 décembre 2008 lot n°: 157)
  • N - D - La plaine de Parmain HST; Sbg; Dim; H: × L: (vente Aguttes lot 178 )
  • N - D - Jardin fleuri devant la maison HST; Sbg; Dim; H:37 cm × L:45 cm (vente Pillon Versailles le 9 juillet 2006 lot 111)
  • N - D - Maison dans la lande HST; Sbd; Dim; H:46 cm × L:55 cm (vente Eric Pillon Versailles le 9 juillet 2006 lot 112)
  • N - D - Nature morte avec lanterne et légumes HSCarton; Sbg; Dim; H:19,7 cm × L:24,1 cm (vente 21 Oct 2006 New-York)
  • N - D - Champs vallonnésHST; Sbd; Dim; H:46 cm × L:55 cm (vente
  • N - D - Nature morte aux carottes et oignonsHSPanneau; Shd; Dim; H:19 cm × L:24,5 cm (vente Piasa lot:74 le 12/12/2008)
  • N - D - Nature morte aux cerises HSP; Sbg; Dim; H:16 cm × L:27 cm (vente Piasa lot73 le 12 décembre 2008)
  • N - D - Meules HST; Dim; H:55 cm × L: 46 cm (vente France 14 février 1990)
  • N - D - Le hameau de Vaux-sur-Oise HST; Dim; H:33 cm × L:41 cm (vente France 16 mai 1997)
  • N - D - Les falaises de Pourville HST; Dim; H:54 cm × L:65 cm (vente France 11 novembre 2007)
  • N - D - Quimperlé HST; Dim; H:46 cm × L:56 cm (vente France 5 juin 2009)

Salons[modifier | modifier le code]

Galeries, expositions[modifier | modifier le code]

  • 1874 Exposition au Salon Nadar 1re exposition des Impressionniste organisée par le Père Martin du 15 avril au 15 mai
  • Galerie Georges Petit (peintures)
  • 1880
  • 1881
  • 1882
  • 1883
  • 1884 - exposition personnelle qui remporte un franc succès
  • 1885 - 7e exposition Impressionniste
  • 1886 - du 15 mai au 15 juin à la Maison Dorée (aujourd'hui 20 Bd des Italiens et 1-3 rue Laffitte) 8e et dernière exposition des Impressionnistes
  • 1894 - Galerie Bernheim Jeune à Paris (peintures et gravures) avril
  • 1901 - Galerie Georges Petit 12 rue Godot de Mauroi à Paris grande rétrospective des tableaux de V. Vignon du 2 au 30 avril
  • 2002 - Musée Tavet-Delacour, Pontoise, Oise, du 25 mai au 15 septembre 2002
  • 2007 - Musée Tavet-Delcour à Pontoise du 26 mai au 23 septembre 2007

Musées, monuments[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Cabanne et Gérard Schurr, Dictionnaire des petits maîtres de la peinture
  • Thérése Burollet, Dictionnaire Universel de l'Art et des Artistes, Éditions Hazan, Paris, 1967
  • Théodore Duret, Histoire des Peintres Impressionnistes, Éditions Fleury, 1922
  • Dictionnaire Bénézit
  • Larousse, Encyclopédie de la peinture
  • La Chronique des Arts et de la curiosité, supplément de la Gazette des Beaux-arts de 1886-1891-1901
  • Catalogue de la première exposition des Impressionnistes, 35 Bd des Capucines, Imp. Alcan-Lévy Paris, 1874
  • Benoît Noël, Jean Hournon, La Seine au temps des Canotiers, Arom-Productions-1997, 144 p., 200 illustrations
  • Georges Pillement, « Victor Vignon, l'impressionniste méconnu » in L'Amateur d'Art, no 51619, avril 1973
  • S. Astic, Victor Vignon, un peintre du XIXe siècle à découvrir » in Vivre en Val d'Oise, no 74
  • Collectif, Art impressionniste, ensemble de photographies de la collection Gilles Dufour, Christies, 2004
  • (fr) Sophie Monneret, L'Impressionnisme et son époque, vol. 2, t. I, Paris, Robert Laffont,‎ 1987, 997 p. (ISBN 2-22105412-1)
  • (fr) Sophie Monneret, L'Impressionnisme et son époque, vol. 2, t. II, Paris, Robert Laffont,‎ 1987, 1185 p. (ISBN 2-22105413-X)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Monneret 1987, tome II, p. 78
  2. a et b Monneret 1987, tome II, p. 77
  3. Monneret 1987, tome II, p. 79
  4. Monneret 1987, tome I, p. 610
  5. a, b et c Monneret 1987, tome II, p. 79
  6. Monneret 1987, tome II, p. 72
  7. Monneret 1987, tome I, p. 506

Liens externes[modifier | modifier le code]