Victor Varconi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Várkonyi Mihály, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Mihály Várkonyi, où le prénom précède le nom.

Victor Varconi

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Roberta (1935)

Nom de naissance Mihály Várkonyi
Naissance 31 mars 1891
Kisvárda
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongroise (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américaine (naturalisé)
Décès 6 juin 1976 (à 85 ans)
Santa Barbara
Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Acteur
Films notables Sodome et Gomorrhe (1922)
Roberta (1935)
Pour qui sonne le glas (1943)
Samson et Dalila (1949)

Victor Varconi, né Mihály Várkonyi ([ˈmihaːj], [ˈvaːɾkoɲi]) le 31 mars 1891 à Kisvárda et décédé le 6 juin 1976 à Santa Barbara, était un acteur hongrois, naturalisé américain. Sa mort est due à une crise cardiaque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute en Hongrie dans les années 1910, au théâtre à Budapest, et au cinéma en 1913. Expérience unique, il est le réalisateur d'un film hongrois en 1920. Au début des années 1920, il choisit le nom de "Michael Varkonyi" à l'occasion du tournage de productions autrichiennes, réalisées notamment par Michael Kertész, le futur Michael Curtiz. Son rôle dans un film de ce dernier, Sodome et Gomorrhe (1922) le fait remarquer par Cecil B. DeMille qui lui propose de venir aux États-Unis.

Il tourne son premier film américain en 1924, Poisoned Paradise, aux côtés de Clara Bow, et adopte alors le nom de "Victor Varconi". Cette même année 1924, il participe à Triomphe (film, 1924) (en) et au Tourbillon des âmes (en) de Cecil B. DeMille, qu'il retrouvera à plusieurs reprises (ainsi que Frank Borzage, à partir de 1931). Varconi poursuivra dès lors sa carrière aux États-Unis, où il s'installe définitivement, jusqu'à un dernier film en 1959.

Toutefois, il jouera encore dans des productions européennes (en Italie, en Allemagne...) de 1925 à 1932. Et dans les années 1950, il fera quelques apparitions à la télévision (séries), ainsi qu'à la radio.

Toujours aux États-Unis, on le verra aussi au théâtre, dans des pièces de William Shakespeare (Hamlet, Roméo et Juliette, Antoine et Cléopâtre, Richard III), mais pas à Broadway, sauf une fois en 1942-1943 (dans The Russian People).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(acteur, sauf mention contraire)

Au cinéma
À la télévision

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]