Victor Turner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turner.

Victor Witter Turner, né à Glasgow, le 28 mai 1920, décédé le 18 décembre 1983, est un anthropologue britannique, connu pour ses travaux sur l'étude des rituels, des rites de passage et de la dramaturgie. Tout comme Clifford Geertz, il est souvent rattaché à l'école de l'anthropologie symbolique.

Son étude des rites de passages l'on amené à élaborer davantage les travaux d'Arnold Van Gennep, en mettant l'accent sur l'aspect liminal dans lequel est le sujet du rituel. Il n'est en effet plus un membre de la société, et n'est pas encore intégré à celle-ci.

Après avoir reçu un B.A. en Anthropologie à l'âge de 29 ans, Turner quitta Londres pour rejoindre le département d'anthropologie de l'université de Manchester créé par Max Gluckman. Grâce au Rhodes-Livingstone Institute, Turner fait son terrain de recherche chez les Ndembu de Zambie (alors Rhodésie du Nord). Il commença par étudier les questions démographiques et économiques de la tribu mais s'intéressa rapidement aux rituels.

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • The Forest of Symbols: Aspects of Ndembu Ritual (1967)
  • The Drums of Affliction. A study of religious process among the Ndembu of Zambia [fr. : Les tambours d'affliction. Analyse des rituels chez les Ndembu de Zambie, Gallimard, 1972]
  • Schism and Continuity in an African Society (1968)
  • The Ritual Process: Structure and Anti-Structure (1969) [fr. : Le Phénomène rituel. Structure et contre structure, PUF, 1990]
  • Dramas, Fields, and Metaphors: Symbolic Action in Human Society (1974)
  • Image and Pilgrimage in Christian Culture (1978), en collaboration avec Edith L. B. Turner
  • From Ritual to Theatre: The Human Seriousness of Play (1982)
  • Liminality, Kabbalah, and the Media (1985)
  • The Anthropology of Performance (1986)
  • The Anthropology of Experience (1986)

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Tobias Benzing, Ritual und Sakrament : Liminalität bei Victor Turner, Lang, Francfort, Oxford, 2007, 121 p. (ISBN 3631557612) (d'après un travail présenté à l'Université de Würzburg, 2005)
  • (en) Bobby Chris Alexander, Victor Turner revisited : ritual as social change, Scholars Press, Atlanta, Ga., 1991, 191 p. (ISBN 1555406017)
  • (en) Kathleen M. Ashley (dir.), Victor Turner and the construction of cultural criticism : between literature and anthropology, Indiana University Press, Bloomington, 1990, 185 p.(ISBN 9780253205940)
  • (en) Edward Croft Dutton, Liminality, communitas and student evangelical groups : a critique of the group theories of Victor Turner and Mary Douglas, University of Aberdeen, 2005 (thèse)
  • (en) Graham St John (dir.), Victor Turner and contemporary cultural performance, Berghahn Books, New York, 2008, 358 p. (ISBN 9781845454623)
  • (fr) Pierre Bonte et Michel Izard (dir.), « Victor Witter Turner », in Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie, PUF, Paris, 2008 (1re éd. 1991), p. 721-722 (ISBN 978-2-13-055999-3)
  • (fr) Adam Kuper, L'anthropologie britannique au XXe siècle, Karthala, 2000, 273 p. (ISBN 9782845860803)
  • (it) Stefano De Matteis, Echi lontani, incerte presenze : Victor Turner e le questioni dell'antropologia contemporanea, Montefeltro, Urbino, 1995, 172 p. (ISBN 8885363237)

Liens externes[modifier | modifier le code]