Victor Morin (notaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Morin, 1915

Victor Morin (Saint-Hyacinthe, 1865 - 1960) est un notaire et un homme politique québécois. Il a écrit le livre Procédure des assemblées délibérantes (mieux connu sous le nom de Code Morin). Il a également été président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal de 1915 à 1924[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor Morin nait le 15 août 1865 à Saint-Hyacinthe de Jean-Baptiste Morin et Aurélia Côté. Il fait des études au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1876 à 1884. Diplômé de l'Université Laval en 1888, il devient membre de la Chambre des notaires la même année. Il est ensuite trésorier de cette dernière de 1897 à 1930, puis président de 1930 à 1933[1].

Il est échevin de la ville de Montréal de 1910 à 1913. Il est également président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal de 1915 à 1924, président de la Société historique de Montréal de 1916 à 1928 et président de la Société d'archéologie et de numismatique de Montréal (Musée du Château Ramezay) de 1928 à 1957. Il devient membre de la Société royale du Canada, puis président en 1938-1939[1].

Il meurt le 30 septembre 1960.

Mariages[modifier | modifier le code]

Il épouse Fannie Côté le 12 janvier 1893, puis Alphonsine Côté le 5 mai 1896[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Association des Anciens du Séminaire de Saint-Hyacinthe, « Me Victor Morin, notaire », sur www.anciensemsthyacinthe.qc.ca (consulté le 18 décembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]