Victor Gustave Robin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Gustave Robin (17 mai 1855 - 1897) etait un mathématicien français[1],[2], professeur de mathématiques appliquées à la Sorbonne. Il a aussi travaillé dans le domaine de la physique, plus particulièrement en thermodynamique et sur la théorie du potentiel[3].

Bien qu'il ne s'en soit jamais servi[1], Robin est connu pour les conditions aux limites de Robin, aussi appelées « troisième condition » en référence aux conditions au bord de Dirichlet et de Neumann, habituellement considérées comme les première et seconde conditions en théorie du potentiel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gustafson, Karl, and Abe, Takehisa. (Victor) Gustave Robin : 1855–1897, The Mathematical Intelligencer 20 (2) (1998), 47–53.
  2. Robert C. James, Glenn James, Mathematics Dictionary, Kluwer Academic Publishers 1995, ISBN 0412990415 p. 363
  3. Gustafson, K., (1998). Domain Decomposition, Operator Trigonometry, Robin Condition, Contemporary Mathematics, 218. 432-437.