Victor Auclair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Auclair (Jean Victor Auclair) est un architecte français, né le 7 décembre 1866 à Commentry (Allier) et mort le 19 mars 1928 à Hossegor (Landes). Il est surtout connu pour les bâtiments qu'il a construits au Chili, après le tremblement de terre de 1906. C'est le père de l'écrivain Marcelle Auclair.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor Auclair était issu d'une famille bourbonnaise de la région de Chavenon et de Murat. Son père, Gilbert Auclair, charpentier, s'était établi à Commentry, où il avait une entreprise de scierie.

Après son baccalauréat, il choisit la voie du compagnonnage ; il suit l'enseignement de l'École de Trait, que Pierre-François Guillon avait fondée à Romanèche-Thorins, en Saône-et-Loire. Au terme de sa formation, il est reçu compagnon-charpentier du Devoir de liberté ; son nom de compagnon est "Bourbonnais, l'enfant du progrès". Il entreprend ensuite des études d'architecture à l'École des Beaux-Arts de Paris et obtient son diplôme d'architecte en 1893.

Lorsque son père mourut, en 1897, Victor Auclair prit la direction de la scierie.

De sa femme, Eugénie Rateau, qu'il a épousée à Montluçon le 6 février 1899, il a eu Marcelle, née en novembre 1899.

En 1906, il partit au Chili, qui venait d'être ravagé par un tremblement de terre[1]. Il y resta jusqu'en 1924[2].

Après son retour en France, il s'établit à Hossegor, dans les Landes. Il y réalisa de nombreuses villas.

Il est enterré au cimetière d'Étiolles (Essonne), où sa fille Marcelle avait une maison.

Œuvre architecturale[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la construction en béton armé, il l'adapta à la réalisation de bâtiments capables de résister aux tremblements de terre.

  • Chapelle de la Providence à Valparaíso (Capilla de la casa de la Providencia), dont la construction a commencé en 1917.
  • Église de Los Sacramentinos.

Malgré le caractère novateur de l'utilisation du béton armé, le béton utilisé à cette époque ne présentait pas toutes les qualités requises et certains bâtiments, comme la Chapelle de la Providence en 1985, ont gravement souffert de séismes ultérieurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tremblement de terre de Valparaiso, le 16 août 1906.
  2. Une exposition a été consacrée en 2013 à son œuvre au Chili à Commentry : « Sur les pas d'un architecte français au Chili, Victor Auclair ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • Monique Kuntz et Georges Frélastre, Hommes et femmes célèbres de l'Allier, Paris, Bonneton,‎ 1995, 160 p. (ISBN 2-86253-189-8), p. 12.
  • Concreto armado. Sistema Victor Auclair, Santiago, Editorial Zig Zag, 1921.

Liens externes[modifier | modifier le code]