Victor Armand Poirson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poirson.
Frontispice du livre Le Conte de l'archer

Victor Armand Poirson[1] né en 1859 à Paris et mort le 14 février 1893 à Paris[2], est un illustrateur et dessinateur français. Il illustra notamment Salammbô de Gustave Flaubert en 1887, L'Âne de Lucius (traduction de Paul-Louis Courier) en 1887, La Guerre de Carlo du Monge en 1886, Le Conte de l'archer d'Armand Silvestre en 1883 (aquarelles gravées par Gillot). Il travailla pour les journaux illustrés La Vie moderne, Le Chat noir ou Le Journal de la jeunesse.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Archives Nationales  : F21/4184. lettre du 24 avril 1920 à Louis Meley, Archives Meley
  • Dictionnaire des illustrateurs, 1800-1914, sous la direction de Marcus Osterwalder. Éditions Ides et Calendes, 1989. p. 842 : " V. Armand Poirson, productif entre 1883 et 1890", suivi de la liste des ouvrages illustrés et des journaux auxquels il a collaboré.
  1. Choix du prénom : Il signe notamment A. Poirson pour le conte de l'archer ici. La notice bnf, le présente en Victor-Armand Poirson
  2. acte de décès de Victor Armand Poirson, artiste peintre, à l'age de 34 ans [1], acte 345, Paris 6e, page 23


Sur les autres projets Wikimedia :