Victor Anicet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Anicet (né en 1938 au Marigot, commune du Nord atlantique de la Martinique) est un plasticien et céramiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor Anicet a reçu une formation initiale de céramiste à l’école des Arts Appliqués de la Martinique, puis poursuivit plus tard une formation aux Arts Appliqués Paris (section céramique[1]). Brillant et talentueux, il est reconnu comme meilleur élève de sa promotion en 1961. Après l'obtention d'une Attestation de Physique Chimie appliquée à la céramique aux Arts et Métiers de Paris, il effectue de nombreux stages en Europe: d'abord en France, avec des potiers comme Mohy et Lerat, puis en Angleterre et enfin en Allemagne.

Il évoque dans sa peinture le nègre marron, des nègres courages, des nègres rebelles. Il crée des objets qui parlent de la Martinique, de l’histoire des Amérindiens, dont il fit la découverte dans son plus jeune âge auprès du Père Pinchon, initiateur des recherches archéologiques en Martinique. Á ses côtés, il découvrira le monde des Amérindiens en l'aidant à nettoyer des fragments de poterie ensevelis dans la terre rouge du quartier de l'Adoration au Marigot. C'est depuis ce jour qu'est né en lui la vocation d'être potier et céramiste.

En 1984, il crée, avec d’autres artistes, le groupe « Fwomaje », qui effectue des recherches sur l'esthétique caribéenne. Il expose en France et dans les Caraïbes. Avant, il utilisait généralement le noir et le blanc dans sa peinture, mais il utilise aussi la céramique et la sculpture sur bois. Il réalisa en collaboration avec l'Atelier Simon Marq de Reims les vitraux de la Cathédrale de Saint-Pierre[2] en Martinique qui fut inauguré le 8 décembre 2008. Il étudie notamant au collège Petit Manoir, situé au Lamentin en Martinique. Ce collège portera son nom en septembre 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]