Victoire Rasoamanarivo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bienheureuse Victoire Rasoamanarivo, (1848 - 1894), malgache.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laïque malgache née à Tananarive en 1848, elle est la fille de Rainandriantsilavo et de Rambahinoro. Elle se convertit au christianisme à l'âge de 15 ans et demanda le baptême, qui lui fut donné le 1er novembre 1863. Elle fit sa première communion le 17 janvier 1864 et reçut le sacrement de la confirmation le 11 septembre 1864. Le 13 mai 1864, elle se maria avec Randriaka (fils du 1er ministre); le mariage fut célébré vers 22h par le père Finaz. Le 6 septembre 1876, Victoire devient Présidente Fondatrice du ZMM (Zanak'i Masina Maria ou Filles de la Sainte Vierge).

Lorsqu'en 1883 les missionnaires catholiques furent expulsés de Madagascar, à cause de la guerre franco-malgache, elle continua de se dévouer aux pauvres et aux lépreux et contribua à maintenir la foi vivante. Victoire et Frère Raphaël Louis Rafiringa[1] s'occupèrent de l’Église Catholique.

Elle fut un exemple héroïque de fidélité dans le mariage, car malgré l'attitude de son mari qui menait une vie de débauche et la rendait malheureuse, elle lui resta fidèle et parvint même à le baptiser le 14 mars 1888, sur son lit de mort.

Le 21 aout 1894, Victoire décède d'une grave maladie. Elle sera enterrée le 25 aout 1894 dans le tombeau de Rainiharo. La dépouille mortelle de Victoire sera d'abord transférée dans le caveau des Missionnaire à Ambohipo en septembre 1961. Puis, le 22 aout 1993, s'effectue le transfert définitif de sa dépouille à la Chapelle d'Andohalo.

Béatification et fête[modifier | modifier le code]

  • Victoire Rasoamanarivo a été béatifiée par le pape Jean-Paul II le 30 avril 1989 à Antananarivo.
  • L’Église catholique la célèbre le 21 aout[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Premier frère des Écoles Chrétiennes malgache (1856-1919), et béatifié en 2009
  2. Bienheureuse Victoire Rasoamanarivo