Victimes du devoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victimes du devoir est une pièce de théâtre en un acte d'Eugène Ionesco créée en février 1953 au Théâtre du Quartier Latin et publiée en 1954. La nouvelle La victime du devoir (du recueil La Photo du colonel) constitua le point de départ de cette pièce.

avec

Histoire[modifier | modifier le code]

L'intrigue n'est guère résumable : l'itinéraire qui mène Choubert, homme doux et timide, du mariage à une mort cruelle en passant par une descente aux enfers et des moments d'illumination magique, est à la fois loufoque et symbolique, drôle et tragique.

Analyse[modifier | modifier le code]

Dans cette pièce, Ionesco a mis ses deux vies, celle qu'il a eue, marquée par l'enfance solitaire, par la famille désunie à cause du père, par la conscience de la lourdeur du monde mais aussi par l'illumination des années 1926-1927 ; et celle qu'il eût voulu avoir, dans la réconciliation avec le père, la fin de toutes les pesanteurs et le retour à la lumière.

Il y a mis en outre la défense de son théâtre et le refus des conformismes. Le tout avec du comique. C'est beaucoup.

Voir aussi[modifier | modifier le code]