Vicki Baum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baum.

Vicki Baum

Nom de naissance Hedwig Baum
Activités romancière, scénariste
Naissance 24 janvier 1888
Vienne, Drapeau de l'Autriche Autriche)
Décès 29 août 1960 (à 72 ans)
Hollywood, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Allemand
Genres roman, scénario

Vicki Baum, née Hedwig Baum le 24 janvier 1888 à Vienne et décédée le 29 août 1960 à Hollywood, est une romancière américano-autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents la destinent à la musique. Dès l'âge de cinq ans, elle participe à des concerts. Elle triomphe en tant que harpiste au Conservatoire de Vienne. Elle quitte l'Autriche en 1912 pour se rendre en Allemagne, à Darmstadt, où elle enseigne la musique à l'École supérieure. En 1915, elle épouse le chef d'orchestre Richard Lert.

Elle écrit son premier essai à quatorze ans.

Elle vit jusqu'en 1931 à Berlin. C'est à cette époque qu'elle écrit : Futures Vedettes, Arrêt de mort, Hélène Wilfur, Lac aux dames, Lowinckel en folie, Grand Hotel.

Le 28 janvier 1938, elle est naturalisée américaine et s'établit à Los Angeles, à proximité d'Hollywood, où elle travaille fréquemment, soit lorsque certains de ses romans sont portés à l'écran, soit pour satisfaire à des commandes et adapter des œuvres d'autrui.

Ses voyages fréquents sont de grandes sources d'inspiration : La Nuit cramoisie et Bombes sur Shanghaï sont conçus lors d'un voyage en Chine, Sang et volupté à Bali au cours d'un séjour dans cette île, L'Ange sans tête est imaginé au Mexique, Le Vol du destin durant un voyage en avion à travers l'Amérique du Sud. Elle est l'auteur de Bataille de femmes paru en 1956.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1914 : Frühe Schatten, première nouvelle publiée
  • 1921 : Ina (Die Tänze der Ina Raffay), traduction Maurice Rémon, Éditions du Siècle, 1933
  • 1923 : La Vie sans mystère, traduction Eugène Bestaux, Éditions Stock, 1933
  • 1924 : Ulle, Phébus, 2006
  • 1927 : Lac-Aux-Dames, traduction Hélène Chaudoir, Édtions Stock, 1937
  • 1929 : Grand Hôtel, Phébus, 1997
  • 1935 : Das Grosse Einmaleins, Querido Verlag, N.V., éditeur, Amsterdam 1935. Edition française: Sait-on jamais ?, traduit par Eugène Bestaux, Éditions Stock, 1935
  • 1937 : Sang et volupté à Bali, Stock, 1946 ; réédition 10/18, 1985
  • 1937 : Shanghai Hôtel, Phébus, 1997
  • 1943 : Le Bois qui pleure, Marguerat, 1949
  • 1951 : Prenez garde aux biches, édité chez Stock, puis par Le livre de poche, n° 1082-1083

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Vicki Baum sur l’Internet Movie Database