Vickers VC10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vickers VC-10)
Aller à : navigation, rechercher
Vickers VC-10
Prototype du VC-10, sous les couleurs de la BOAC
Prototype du VC-10, sous les couleurs de la BOAC

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Vickers
Équipage 7
Premier vol
Mise en service
Retrait
Premier client BOAC
Coût unitaire 1 750 000 £
Production 1962 - 1970
Livraisons 54
Dimensions
Image illustrative de l'article Vickers VC10
Longueur 48,36 m
Envergure 44,55 m
Hauteur 12,04 m
Aire alaire 264,9 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 63,278 t
Max. au décollage 151,9 t
Motorisation
Moteurs 4 turboréacteurs Rolls-Royce Conway Mk.301
Poussée unitaire 100,1 kN
Performances
Vitesse maximale 933 km/h
Autonomie 9 412 km
Plafond 13 105 m
Charge alaire 534 kg/m²
Rapport poussée/poids 0,27

Le Vickers VC-10 est un avion de ligne quadri-réacteur britannique des années 1960. Le VC-10 vola pour la première fois le .

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Cabine passagers d'un VC-10 de la British Overseas Airways Corporation dans un musée.
Cockpit d'un VC-10 de la British Overseas Airways Corporation dans un musée.

L'avion est aussi gros que le Boeing 707, emportant jusqu'à 150 passagers et affichant une masse maximale au décollage de 140 tonnes. Pour l'époque, le VC-10 était confortable et silencieux, grâce à ses réacteurs Rolls Royce Conway, les premiers réacteurs à double flux à être admis en service régulier.

Historique[modifier | modifier le code]

Un Vickers VC-10 C1K au premier plan avec un second VC-10 ravitaillant une formation de Tornado et de SEPECAT Jaguar en 2000.
Vickers VC-10 de la RAF ravitaillant des Panavia Tornado en 2005.

Malgré ses qualités, l'avion ne connut guère de succès commercial : seules 54 unités furent produites de 1962 à 1970, et ne sortirent guère des marchés britannique et africain. Leur carrière civile s’arrêtant en 1980, la majorité des appareils survivants furent repris par la RAF qui met en ligne cet avion depuis 1966.

Le premier avion pris en compte par la RAF a été livré au No. 10 Squadron RAF sur la base aérienne de RAF Brize Norton dans le Oxfordshire en juillet 1966. Le VC-10 servit dans le Squadron 10 pour la version de transport C.1 et le No. 101 Squadron RAF pour la version K de ravitaillement en vol.

Les VC-10K ont opéré en parallèle avec les Handley Page Victor ravitailleurs qu'ils ont fini par remplacer après le retrait de ces derniers en 1993. Plusieurs VC-10 C.1 de transport ont été par la suite modifiés pour service de ravitailleur en vol.

La flotte de VC-10 s’amenuisant avec les années, les deux squadrons ont fusionné en octobre 2006[1] ; le Squadon 101 met en œuvre les derniers C.1K, K.3 et K.4 qui restent encore en service dans la RAF comme avions ravitailleurs soit 13 appareils en juin 2010 et 8 en juillet 2012 (quatre K3, trois C.1K et un K4). Leur dernier vol opérationnel a lieu le . Ils sont remplacés par l'Airbus A330 MRTT Voyagers[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décoration spéciale pour les 40 ans de service du VC-10 dans la RAF », Le Fana de l'aviation, no 447,‎ février 2007, p. 9 (ISSN 0757-4169)
  2. (en)Craig Hoyle, « RAF VC10s to make last operational flight », sur Flight Global,‎ 20 septembre 2013 (consulté le 20 septembre 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :