Vicia faba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vicia faba est une espèce de plante herbacée de la famille des Fabaceae. Il s'agit de l'espèce qui est à l'origine des variétés de fèves et de féverolles dont les fruits (ou légumes) sont des gousses.

Fève ou féverole ?[modifier | modifier le code]

Les fèves et les féveroles sont des plantes de la même espèce : Vicia faba, la féverole sensu lato (au sens large)[1].

Traditionnellement, on distinguait deux formes cultivées[2],[3] :

  • La grosse fève ou fève des marais, qui donne les « fèves » à grosses graines dont les cultures sont destinées à l'homme. Déclinée en plusieurs sous-variétés, elle donne notamment au Québec la « gourgane », qui est connue comme culture traditionnelle dans la région du Lac Saint-Jean[4].
  • la petite fève, qui donne les « féveroles » à plus petites graines et issues de cultures destinées au bétail.


Selon V.S. Muratova, on subdivise l'espèce en deux sous-espèces et des variétés botaniques :

  • la sous-espèce Vicia faba subsp. paucijuga (Alef.) Murat., à très petites graines (moins de 0,3 grammes) présente en Inde et Asie centrale
  • la sous-espèce Vicia faba subsp. faba
    • variété Vicia faba subsp. faba var. equina Pers. - féveroles ou « fèves de cheval »
    • variété Vicia faba subsp. faba var. minor Peterm. - féveroles
    • variété Vicia faba subsp. faba var. faba (synonyme : Vicia faba var. major Harz.) - fèves ou fèves des marais

Les féveroles désignent alors les variétés equina et minor dont les graines qui font entre 0,4 et 8,0 grammes et sont cultivées principalement pour l'alimentation d'élevage. Parmi les nombreuses variantes botaniques, on distingue en France les féveroles d'hiver et les féveroles de printemps, selon la période du semis. La variété faba (ou major), dont la grosse graine pèse de 0,9 jusqu'à 2 grammes, donne la fève potagère utilisée dans l'alimentation humaine[1],[5].

Liste des sous-espèces et variétés[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (13 octobre 2014)[6] :

  • sous-espèce Vicia faba subsp. faba
  • sous-espèce Vicia faba subsp. paucijuga
  • variété Vicia faba var. equina
  • variété Vicia faba var. minor


Selon NCBI (13 octobre 2014)[7] :

  • Vicia faba var. major
  • variété Vicia faba var. minor

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claire Doré et F. Varoquaux, Histoire et amélioration de cinquante plantes cultivées, Editions Quae, 2006. ISBN 2738012159 et 9782738012159. Chapitre Les féveroles, page 303.
  2. Voir Fève, page 236, dans Paul Fénelon, Vocabulaire de Géographie agraire (suite). In: Norois. N°46, 1965. Avril-juin 1965. pp. 224-239. doi : 10.3406/noroi.1965.1521. Consulté le 14 octobre 2014
  3. Louis Liger et Jean-François Bastien, La nouvelle maison rustique: ou Économie rurale, pratique et générale de tous les biens de campagne, Volume 2. Éditions Deterville, 1798. Fève de marais, page 387.
  4. Feuillet technique de la gourgane par le conseil des productions végétales du Québec.
  5. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  6. Catalogue of Life, consulté le 13 octobre 2014
  7. NCBI, consulté le 13 octobre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :