Vice-roi (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vice-roi (homonymie).

Basilarchia (Limenitis) archippus

Le Vice-roi, (Basilarchia (Limenitis) archippus), est un insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Limenitidinae et du genre Basilarchia. Il se présente comme un mime du Monarque.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Basilarchia archippus est le nom donné par Pieter Cramer en 1776.

Synonyme : Limenitis archippus

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Vice-roi se nomme Viceroy en anglais.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Limenitis archippus archippus au Canada.
  • Limenitis archippus floridensis Strecker, 1878 en Floride.
  • Limenitis archippus hoffmanni Chermock, 1947 ; au Mexique.
  • Limenitis archippus lahontanis Herlan, 1971.
  • Limenitis archippus obsoleta Edwards, 1882 ; en Arizona et dans l'Utah.
  • Limenitis archippus watsoni (dos Passos, 1938)[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce papillon est un mime du Monarque en plus petit. Le dessus est orange foncé à nervures surlignées de noir et bordure noire marquée d'une ligne de points blancs. Le revers est semblable mais d'une couleur orange plus clair[2]. Il possède une ligne noire postmédiane traversant les veines de l'aile postérieure qui n'existe pas chez le Monarque.

Dans le sud de l'Amérique du Nord les sous-espèces présentes imitent d'autres Danaus : Limenitis archippus floridensis imite Danaus gilippus et Limenitis archippus hoffmanni présent au Mexique imite Danaus eresimus[3].

Parce qu'il ressemble beaucoup à son proche cousin, le toxique Monarque, le Vice-roi est épargné des prédateurs. Puisque cette espèce est aussi toxique, ceci est un exemple de mimétisme mullérien.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est de couleur vert olive avec une marque blanche en forme de selle et deux cornes noires[2]. Les chenilles piègent l'acide salicylique dans leur corps, ce qui les rend amères. Les chenilles, ainsi que les chrysalides, ressemblent à des déjections d'oiseaux.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en deux ou même trois générations de la fin mai jusqu'en septembre[2],[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes sont principalement des saules (Salix) et des peupliers (Populus)[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans toute l'Amérique du Nord[1]. On le rencontre depuis les Territoires du Nord-Ouest, sur le versant est de la chaîne des Cascades jusqu'à la Sierra Nevada et au centre du Mexique.

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les zones humides où poussent les saules.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Funet
  2. a, b, c et d diurnes du Canada
  3. a et b bug guide

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens taxonomie[modifier | modifier le code]