Vicariat apostolique d'Arabie septentrionale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vicariat apostolique
d'Arabie septentrionale
(en) Apostolic vicariate
of Northern Arabia

(la) Vicariatus apostolicus
Arabiae Septentrionalis
Pays Drapeau de Bahreïn Bahreïn
Église catholique
Type de juridiction vicariat apostolique
Création 29 juin 1953
Siège Awali
Titulaire actuel Camillo Ballin
Paroisses 4
Prêtres 23
Religieux 16
Religieuses 12
Territoire Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Drapeau de Bahreïn Bahreïn
Drapeau du Koweït Koweït
Drapeau du Qatar Qatar
Superficie 17 900 km2
Population totale 2 650 000 (2012)
Population catholique 1 127 954 (2012)
Pourcentage de catholique 42,6 %
Site web www.avona.org/
Notice sur hierarchy catholic : Consulter

Le vicariat apostolique d'Arabie septentrionale (en latin : vicariatus apostolicus Arabiae Septentrionalis) ou vicariat apostolique d'Arabie du Nord (en anglais : apostolic vicariate of Northern Arabia) est une église particulière de l'Église catholique, dépendant directement du Saint-Siège. Son siège est la ville de Koweït.

Territoire[modifier | modifier le code]

Le vicariat apostolique d'Arabie septentrionale couvre quatre pays de la péninsule Arabique : le Koweït, l'Arabie saoudite, Bahreïn et le Qatar.

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture apostolique du Koweït est érigée le 29 juin 1953, par la constitution apostolique Quemadmodum dispensator du pape Pie XII, par partition de vicariat apostolique d'Arabie[1].

Par la constitution apostolique Quandoquidem Christi du 2 décembre 1954[2], Pie XII élève la préfecture apostolique au rang de vicariat apostolique, sous le nom de vicariat apostolique du Koweït.

Sous le pontificat de Benoît XVI, par le décret Bonum animarum du 31 mai 2011, la Congrégation pour l'évangélisation des peuples place l'Arabie saoudite, Bahreïn et le Qatar sous la juridiction du vicariat apostolique qui prend le nom de vicariat apostolique d'Arabie septentrionale.

En août 2012, le vicariat apostolique décide de transférer son siège de Koweït à Bahreïn, afin de faciliter l'organisation de réunions catholiques au Moyen-Orient[3].

Le vicariat regroupe plus d'un million de catholiques émigrés des Philippines, d'Inde, du Sri Lanka. Le vicariat assure donc un service liturgique selon cinq rites et en douze langues.

Cathédrale[modifier | modifier le code]

La cathédrale de la Sainte-Famille de Koweït, dédiée à la Sainte Famille, est la cathédrale du vicariat apostolique. Elle a été consacrée le 16 mars 1961[4].

Ordinaires[modifier | modifier le code]

Préfet apostolique du Koweït (1953-1954)[modifier | modifier le code]

  • 1953-1954 : Ubaldo Teofano Stella, OCD

Vicaires apostolique du Koweït (1954-2011)[modifier | modifier le code]

  • 1954-1966 : Ubaldo Teofano Stella, OCD
  • 1966-1976 : vacant
    • 1966-1976 : Victor León Esteban San Miguel y Erce, OCD, administrateur apostolique
  • 1976-1981 : Victor León Esteban San Miguel y Erce, OCD
  • 1981-2005 : Francis George Adeodatus Micallef, OCD
  • 2005-2011 : Camillo Ballin, MCCI

Vicaire apostolique d'Arabie septentrionale (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

  • depuis 2011 : Camillo Ballin, MCCI

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) La constitution apostolique Quemadmodum dispensator du 29 juin 1953, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (AAS), vol. XLV (1953), n° 17 (28 décembre 1953), pp. 835-836 (consulté le 13 juin 2013)
  2. (la) La constitution apostolique Quandoquidem Christi du 2 décembre 1954, publiée aux AAS, vol. XLVII (1955), n° 4 (20 avril 1955), pp. 204-2005 (consulté le 13 juin 2013)
  3. Vatican : une ambassade à Bahreïn, Le Figaro, 10 août 2012.
  4. (en) Holy Family cathedral (consulté le 13 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]