Viande séchée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La viande séchée est une préparation traditionnelle de nombreuses régions du monde. Elle permet de conserver la viande plus longtemps et de réduire de façon extrêmement importante son poids et volume. Ces avantages en ont donc fait un aliment de choix pour les voyageurs, explorateurs et peuples nomades. On peut citer comme exemples :

  • le biltong, d'Afrique du Sud, mis au point par les Afrikaners pour survivre au Grand Trek ;
  • la viande des Grisons, en Suisse ;
  • la bresaola, de la viande de bœuf séchée à l'air libre et salée, originaire de la vallée de Valteline dans le nord de l'Italie ; variante : la Chipped beef ;
  • la carne de sol, littéralement viande de soleil ;
  • le jerky, plat inca originellement à base de viande de lama ou Alpaga, et actuellement préparé avec du bœuf ;
  • le kuivaliha, viande, souvent de renne, séchée à l'air libre et salée, du nord de la Finlande ;
  • la viande séchée du Valais ;
  • la cecina, viande salée séchée et légèrement fumée produite dans le Nord-Ouest de l'Espagne (Asturias, León, Cantabria). Il existe de la cecina de vache, mais on en fait aussi à base de viande de cheval, de mouton, de chèvre, voire de gibier. On fait également de la cecina en Amérique latine, notamment à Cuba et au Mexique ;
  • le khlii, gueddid ou kadid au Maghreb;
  • le pemmican, un mélange de viande séchée, de graisse animale et de petits fruits.
  • le mouton séché du Tibet,
  • le kilichi au Niger,
mouton séché des hauts-plateaux tibétains

Voir aussi[modifier | modifier le code]