Viaduc du Chavanon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Viaduc du Chavanon
Viaduc du Chavanon
Viaduc du Chavanon
Géographie
Pays France
Région Limousin
Département Corrèze
Localité Merlines / Messeix
Coordonnées géographiques 45° 37′ 26″ N 2° 28′ 47″ E / 45.623889, 2.479722 ()45° 37′ 26″ N 2° 28′ 47″ E / 45.623889, 2.479722 ()  
Fonction
Franchit Le Chavanon (rivière)
Fonction Pont autoroutier (A89/E70)
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu
Longueur 360 m
Portée principale 300 m
Hauteur (distance tablier/rivière)
100 m
Matériau(x) Béton armé,acier
Construction
Inauguration 3 mars 2000
Concepteur Jean Muller
Architecte(s) Jean-Vincent Berlottier
Maître d'ouvrage Autoroutes du Sud de la France
Entreprise(s) GTM Construction
Cimolai Costruzioni Metalliche
Baudin-Châteauneuf
Trenzas y Cables de Acero PSC, S.L.

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

(Voir situation sur carte : Corrèze)
Viaduc du Chavanon

Géolocalisation sur la carte : Limousin

(Voir situation sur carte : Limousin)
Viaduc du Chavanon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc du Chavanon

Le viaduc du Chavanon est un pont suspendu autoroutier qui franchit la vallée du Chavanon entre les communes de Merlines dans le département de la Corrèze et de Messeix dans le Puy-de-Dôme en France.

Il surplombe une vallée classée ZNIEFF et marque la limite symbolique du passage du Limousin à l'Auvergne sur l'autoroute française A89. De plus, il possède la particularité d'être le seul pont suspendu construit en France entre 1970 et 2000[1].

Inauguré en 2000, le pont a une portée principale de 300 mètres, ce qui en fait le troisième pont suspendu le plus long de France, après le pont de Tancarville et le pont d'Aquitaine.

Le viaduc se situe à 2 kilomètres à l'est des viaducs de la Barricade et des Bergères.

Description[modifier | modifier le code]

Le viaduc du Chavanon, situé sur l'autoroute française A89, aussi appelée la Transeuropéenne, est un pont suspendu à suspension axiale et dont le tablier ne présente aucun appui sur pylône, ce qui est une première mondiale[2]. Il mesure au total 360 m et la travée centrale de 300 m culmine à 100 m au-dessus des eaux du Chavanon.

Élévation (données en mètres).
Coupe (données en mètres).

La construction a débuté en septembre 1997 et l'ouvrage fut inauguré le 3 mars 2000[3].

Suspension[modifier | modifier le code]

Le tablier est suspendu au moyen d'une suspension axiale constituée d'un double câble avec 122 torons, ce type de suspension permet entre autres d'offrir aux automobilistes une vue dégagée du paysage.

Coût du projet[modifier | modifier le code]

L'ouvrage dans sa globalité a coûté 210 millions de francs (32 millions d'euros) et aura nécessité près de 140 000 heures de travail[1].

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Construction moderne, ouvrages d'art - Viaduc du Chavanon : un pont emblématique entre le Limousin et l’Auvergne (2000), p. 15
  2. A89 - Le viaduc du Chavanon-Quand la réalité rejoint la théorie (2001)
  3. « Le viaduc du Chavanon », sur Planete-tp.com (consulté le 18 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]