Viaduc des Égratz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Viaduc des Egratz)
Aller à : navigation, rechercher
Viaduc des Égratz
Le viaduc des Egratz en juillet 2009
Le viaduc des Egratz en juillet 2009
Géographie
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Localité Passy
Coordonnées géographiques 45° 55′ 13″ N 6° 43′ 41″ E / 45.920278, 6.72805645° 55′ 13″ N 6° 43′ 41″ E / 45.920278, 6.728056  
Fonction
Franchit l'Arve et une centrale hydroélectrique
Fonction pont routier entre Passy et Servoz
(Route express entre Le Fayet et Les Houches)
Caractéristiques techniques
Type Pont en poutre-caisson[1]
Longueur 1 470 m
Portée principale 49 m
Largeur 11,20 m
Hauteur 68 m
Matériau(x) Béton armé - béton précontraint
Construction
Construction 1977 - 1981
Inauguration décembre 1981
Mise en service 1982
Maître(s) d'œuvre DDE de Haute-Savoie
Maître d'ouvrage Ministère des Transports (France)
Entreprise(s) Grands Travaux de Marseille (GTMBTP)

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Viaduc des Égratz

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Viaduc des Égratz

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Viaduc des Égratz

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc des Égratz

Le viaduc des Égratz est un viaduc routier situé sur la voie express à Passy en Haute-Savoie. Cette voie express construite en 1977 et inaugurée en 1981 était destinée à dédoubler l'ancienne route construite à flanc de montagne et faciliter ainsi la circulation entre la nouvelle autoroute A40 (Genève / Le Fayet, également appelée autoroute blanche) et le tunnel du Mont-Blanc[2], ouvert à la circulation en 1965. Le viaduc est emprunté par la voie express montante tandis que l'ancienne route, aujourd'hui à sens unique, sert de chaussée descendante.

Description[modifier | modifier le code]

Le viaduc des Égratz, qui est l'un des trois ouvrages de la voie rapide longeant la vallée de l'Arve, relie la plaine du Fayet à l'éperon des Égratz. Il est formé de quatre tabliers comportant chacun 6 travées, sauf le dernier (12 travées). Chacun de ces tabliers est une poutre continue en béton précontraint. Ils ont été construits avec un cintre auto-lanceur.

Les piles, qui sont des tubes creux à section hexagonales, sont fondées tantôt sur semelles superficielles, tantôt sur des puits.

Le caisson des tabliers est d'une hauteur constante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]