Viaduc de Morlaix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Viaduc de Morlaix
Le viaduc vu de la place des Otages.
Le viaduc vu de la place des Otages.
Géographie
Pays France
Région Bretagne
Département Finistère
Localité Morlaix
Coordonnées géographiques 48° 34′ 44″ N 3° 49′ 46″ O / 48.578996, -3.82954148° 34′ 44″ N 3° 49′ 46″ O / 48.578996, -3.829541  
Fonction
Franchit la rivière de Morlaix
Fonction ferroviaire
Caractéristiques techniques
Type viaduc en maçonnerie
Longueur 292 m
Hauteur 62 m
Matériau(x) Pierre de taille
Construction
Mise en service 26 avril 1865
Ingénieur(s) Victor Fenoux
Planchat
Entreprise(s) Perrichont
Historique
Protection  Inscrit MH (1975)[1]

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Viaduc de Morlaix

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Viaduc de Morlaix

Géolocalisation sur la carte : Morlaix

(Voir situation sur carte : Morlaix)
Viaduc de Morlaix

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc de Morlaix

Le viaduc de Morlaix est un viaduc ferroviaire qui permet la traversée de la rivière de Morlaix par la ligne de Paris-Montparnasse à Brest.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Le viaduc de Morlaix est situé au point kilométrique (PK) 562,464[2] de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest. Il est précédé par la gare de Plouigneau et le viaduc de Trévidy. Son franchissement permet l'arrivée en gare de Morlaix située sur les hauteurs de la ville.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du viaduc est commencée le 20 juillet 1861[3]. Il sera livré à la compagnie des chemins de fer de l'Ouest le 11 décembre 1863 et mis en service le 26 avril 1865. Le 28 septembre 1891, est mise en service la ligne de Carhaix à Morlaix à voie métrique, empruntant le viaduc par ajout d'un troisième rail.

Fortement endommagé par les bombardements anglais durant la Seconde Guerre mondiale, il est rapidement réparé par les autorités allemandes, en raison de son importance stratégique.

Le 29 octobre 1975, le viaduc est inscrit au titre des monument historique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notice no PA00090137 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Jean-Pierre Nennig, Le chemin de fer de Bretagne Nord, JPN éditions, 2010 p. 118
  3. Site Structurae, Viaduc de Morlaix lire en ligne (consulté le 24 avril 2011).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Fénoux, « Note sur les travaux de construction du grand viaduc de Morlaix », dans Annales des ponts et chaussées: Partie technique. Mémoires et documents relatifs a l'art des constructions et au service de l'ingénieur, 1867, pp. 207-236 (intégrale en ligne)
  • François Caron, Le Patrimoine de la SNCF et des chemins de fer français (2 Tomes), Flohic éditions, Paris, 1999 (ISBN 2842340698), p. 115.
  • Guy Grattesat, Ponts de France, Presses Ponts et chaussées, Paris, 1984 (ISBN 2859780300), p. 109.
  • Serge Montens, Les plus beaux ponts de France, Bonneton, Paris, 2001 (ISBN 2862532754), p. 68.
  • Marcel Prade, Les ponts monuments historiques, éditions Brissaud, Poitiers, 1988 (ISBN 2903442819), pp. 169-170.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]