Viaduc de Chamborigaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Viaduc de Chamborigaud
Image illustrative de l'article Viaduc de Chamborigaud
Géographie
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Localité Chamborigaud
Coordonnées géographiques 44° 18′ 19″ N 3° 59′ 15″ E / 44.3052, 3.9874 ()44° 18′ 19″ N 3° 59′ 15″ E / 44.3052, 3.9874 ()  
Fonction
Franchit la vallée du Luech
Fonction ferroviaire
Caractéristiques techniques
Longueur 384 m
Hauteur 46,30 m
Matériau(x) maçonnerie
Construction
Construction 1865-1867
Maître(s) d'œuvre Charles Dombre
Maître d'ouvrage PLM
Historique
Protection  Inscrit MH (1984)

Géolocalisation sur la carte : Gard

(Voir situation sur carte : Gard)
Viaduc de Chamborigaud

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Viaduc de Chamborigaud

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc de Chamborigaud

Le viaduc de Chamborigaud est un ouvrage ferroviaire en maçonnerie qui se trouve en bordure du village cévenol de Chamborigaud dans le Gard. Enjambant la vallée du Luech, le nom de viaduc du Luech a également été donné à cet ouvrage d'art.

Le viaduc a été inscrit monument historique par arrêté du 28 décembre 1984[1].

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Ce viaduc est situé au PK 646,108[2] de la ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Nîmes-Courbessac situé entre les gares de Chamborigaud et de Génolhac.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cet ouvrage a été préféré, par mesure d'économie, à un viaduc beaucoup plus ambitieux qui évitait de donner à la ligne le tracé à la traversée du Luech que l'on connaît aujourd'hui (courbe de 200m de rayon qui limite sérieusement la vitesse des trains au pied d'une rampe de 25‰)[3].

Il a été réalisé par Charles Dombre assisté de MM. Joubert et Ruelle, pour la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) Les travaux ont débuté le 1er octobre 1865 et se sont achevés le 1er mai 1867.

Informations techniques[modifier | modifier le code]

  • Hauteur : 46,30 m
  • Portées : 12 arches de 14 m d'ouverture (partie nord) + 17 arches de 8 m d'ouverture (partie sud)
  • Longueur totale : 384 m
  • Rayons de courbure : 240 m (partie nord) et 200 m (partie sud)

Particularité : il décrit une courbe qui est orientée vers l'amont (la courbe tourne le dos à la vallée aval)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00103043 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Milieu de l'ouvrage
  3. D'après le livre Histoire du Rail TransCévenol par Pascal Bejui ; Editions La Régordane ; 1991

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]